24 mai 2017

A douces paroles rien d’impossible

De toutes les expressions dans les différentes langues qui disent que celui qui sait bien parler peut faire bien d’autres choses et même être récompensé, il y a celle-ci en kabyle qui dit: Aqemuc aziḍan ițțeṭeiḍ taseda littéralement pour “le sujet qui a une parole douce pourra même téter une lionne” pour exprimer que tout est possible et que rien n’est inaccessible avec des paroles douces comme exprimés ici par les deux mots “aqemuc » et « aziḍan” littéralement pour bouche et sucrée. Cette expression est dans le langage quotidien entre adultes va dans le sens de la morale de Jean de La Fontaine stipulant que «tout flatteur peut vivre aux dépends de celui qui l’écoute» un peu trop comme dans la fable bien connu “le corbeau et le renard”.

JPEG - 65.7 ko

Toutefois, il faudrait aussi signaler que dans certaines régions, quand elle est adressée à quelqu’un de “beaucoup plus petit que soi“ il n’y a plus dans cette expression d’allusion à des flatteries, fourberies ou mensonges, mais juste au fait de bien dire ce que l’on pense très honnêtement et surtout avec les mots bien appropriés et en toute sincérité, sachant bien comment la lionne (« taseda« ), cette femelle du roi des animaux (« izem« )en période d’allaitement peut se comporter en cas de faux pas, l’expression prenant alors un rôle plutôt éducatif de: “Quand on est honnête, tout vient à point si on s’exprime bien”.

Ǝ-miƨƨ Ṁuḥend Ṻjaεƒer

UA-10273892-2