Ait Menguellet hué par le public à Sétif

Spread the love

Que l’information de Siwel soit fiable ou pas, nous la publions pour la simple raison qu’elle vient nous rappeler que nous avions déjà eu à dénoncer (1) ce chanteur de basse-cour pour son allégeance au Pouvoir en place, non seulement à travers l’épisode de triste mémoire de 1999 à Tizi-Ouzou (applaudissements et, s’il vous plait, en position debout) sur lequel la majorité des Kabyles se focalise, mais surtout à travers sa proximité ininterrompue avec ce même régime depuis bientôt 13 longues années ; période durant laquelle, il a été omniprésent à la télévision de l’État (!) et fidèle parmi les fidèles à tous les rendez-vous budgétivores dédiés à la gloire du « nain » et de son système, mais aussi aux soirées ramadanesques, à la culture arabe… comme c’est le cas de ce festival de la musique arabe de Djémila qu’il ne rate jamais.

Est-ce possible qu’il soit, à ce point, inconscient de l’exploitation politicienne de son image par le régime qui le convie systématiquement à tous ses « banquets » ? Certainement pas puisque la contrepartie financière est à chaque fois plus conséquente, tellement conséquente que personne n’a été et n’est en mesure de prendre connaissance du cachet de chaque participation ; ce qui est, du reste, le cas dans toutes les républiques bananières où l’argent public est dilapidé à tout va dont la fidélisation de la clientèle n’est pas un moindre « investissement ».

Allas DI TLELLI


Programmé avec des jeunes artistes, notamment staïfis, pour l’ouverture des festivités du festival de la chanson arabe Djémila, Lounis Ait Menguellet a été hué par les quelques personnes présentes.

Ce fut une sortie ratée pour Lounis Ait Menguellet lors de sa prestation au festival de la chanson ARABE de Djemila qui se tient depuis jeudi à Sétif.

« C’est un véritable fiasco pour cet artiste », lance un jeune kabyle, que nous avons joint par téléphone.

Il était minuit trente, lorsque Lounis Ait Menguellet fait son entrée sur scène. Il a été accueilli par des hurlements. Hué par la poignée de personnes présentes pour la circonstance. Il a tenté de résister face au chahut des jeunes venus au stade communal Mohamed Guessab en plein centre ville de Sétif.

Ait Menguellet s’est montré très alarmé par le geste de ces jeunes. Chose qu’il déclarera, lors d’une rencontre avec la presse, à la fin de sa prestation ratée. « Sincèrement, il est regrettable qu’un tel événement ne soit pas médiatisé ».

« C’est une dérobade de sa part », dira un jeune sétifien, avant d’ajouter que « le public qui l’a hué avait marre de sa prestation et sa course derrière l’argent ».

A souligner que Khalida Toumi, ministre algérienne de la Culture ne s’est pas rendue à Sétif pour l’ouverture des festivités.

(1) [Agence kabyle d’information SIWEL Festival-de-la-chanson-arabe-Djemila-Lounis-Ait-Menguellet-hue-par-le-public_a3821.html,

One thought on “Ait Menguellet hué par le public à Sétif

  1. Pourquoi cet acharnement contre un graand des grand? De tte facon nul n‘est prophete ds son pays. Ait menguelat restera ds lhistoire et ce nest pa quelque moilement qui salira la renomee d un philosophe. Ps :meme socrate ne faisait l.unanimite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *