27 juin 2017

Algérie, pays raciste…

En octobre dernier, j’étais au Metropolitan Museum de New-York, dans la salle consacrée à l’Afrique du Nord, je suis tombé sur un tableau intitulé « Scene of Jewish Quarter of Constantine », décrivant une scène de vie courante de mères juives prenant soin d’un enfant dans un berceau.

Peinte par un français au nom de Théodore Chassériau, alors qu’il traversait l’Algérie des années 1846, ce tableau m’a rappelé le déni identitaire et culturel dans lequel vit l’Algérie. L’Algérie auto proclamée terre musulmane, de facto, par un régime dictatorial, nous rappelle à quel point le racisme d’État est intrinsèque aux régimes arabes.

Le judaïsme a depuis longtemps sa place sur la terre d’Afrique du Nord. Il fait partie de notre histoire tout comme la chrétienté, Saint-Augustin n’en est-il pas la preuve ?
Affirmer que l’Afrique du Nord est une terre uniquement musulmane est purement de la sémantique ségrégationniste ; Celles et ceux qui n’acceptent pas la pluralité culturelle et identitaire en Algérie sont aussi ceux-là même dans la communauté arabo-algérienne de France qui tiennent le discours inverse. Leur argument est que l’on peut être Français en étant Arabe, musulman tout en s’appelant Mohamed. Contradictoire quand on connait le dogme nationaliste viscéral des Algériens, non ?

C’est du totalitarisme religieux qui n’a pour but que d’asservir une doctrine politique qu’est le nationalisme arabe et islamiste. Nationalisme sectaire qui ne reconnait aucun droit à la différence.

JPEG - 52.9 ko

Cette peinture mise en parallèle avec la situation de l’Algérie actuelle affiche un flagrant démentie à l’identité arabo-palestinienne que se donne la propagande nationale algérienne.

Alors que dire pour nous Kabyles…

L’Algérie arabo-nationaliste n’est qu’une coquille vide, un décor de carton pâte dans laquelle les Kabyles étouffent et crèvent. Et quand je parle de Kabyle, je pense à celles et ceux qui ont compris que le gouffre, le néant identitaire dans lequel les Kabyles de services comme le RCD, FFS et autres nous entrainent, n’est que synonyme de haine, d’amnésie sélective, de misère sociale, de corruption et corporatisme politico-mafieux….

La nation algérienne n’est qu’une fiction de série Z, une très mauvaise série Z. La Kabylie et son histoire millénaire, multiculturelle, multiconfessionnelle n’y a pas sa place.

La Kabylie doit être indépendante et libre !

Masen

P.-S.

Logo d’illustration : « Scene in Jewish Quarter of Constantine », Théodore Chassériau, 1851.

UA-10888605-2