Âme noble, sois positive

Spread the love

Âme noble, sois positive, et tu atteindras ton but. Tu es jeune, et ta destinée est devant toi, courage ! Ne t’étale pas par terrePas de perspective contemporaine pour notre jeunesse, ou presque rien, en tout cas, ce qui se fait actuellement, n’est pas le cheminement approprié pour atteindre le but et l’usage recherché, pour ne pas dire que nous sommes assez loin. Dans un sens ou dans un autre, le constat est là, bouche ouverte. Aucune étude fondée sur la raison, aucune logique cohérente, aucune arrivée à maturité, suivant une méthode systématique qui soit conforme à l’évolution et la transformation idéologique, qui caractérise la jeunesse d’aujourd’hui dans le monde. Face à ce retard, devant cette incompréhension et en absence de dénominateur commun, le jeune s’enferme, se cherche et ne se retrouve pas. Alors, livré à lui-même, il se recroqueville, ensuite il gonfle à bloc, et c’est partie ! Il explose et s’éclate entre l’alcool et la drogue, dans le suicide du haut d’un pont et dans le fond de la mer, et j’en passe. C’est la course vers l’incertitude ? C’est le, « Tente le tout pour le tout ».

Devant cette réalité, et durant cette période qui manque d’éclat et de luminosité, pendant ce temps d’humeur maussade, triste et sombre, je me dis qu’est-ce que je peux bien formuler de mieux comme thèse à notre jeunesse. Faut-il engager un affrontement contre nous-mêmes ? Lutter jusqu’à vaincre ? Je crois que oui, la cause s’impose par elle-même en tant que nécessité morale, un commandement exemplaire et vertueux. Le contraire nous conduira vers notre propre anéantissement, en tout cas sans nul doute, vers une apparence de déséquilibre et d’égarement.

A cet effet, toi Algérien de mon cœur, je te conseille de laisser la foi t’aviver, en lui accordant une place dans ton cœur, et tu verras que ta peur disparaîtra. Tu ne peux croire à un imaginaire incertain, porteur de mauvais sort. Je te supplie, ne sombre pas dans l’alcoolo-dépendance et dans la substance toxique. Quand ces deux déroutants et destructeurs à forte influence, domineront ta capacité d’agir, alors, tu passeras d’un état à un autre, d’une situation normale et consciente à l’esclave d’un accès, qui te conduira vers le gouffre le plus profond. Ces acteurs incrustés dans ta vie, provoquent la raison et condamnent la réalité.

Je t’implore de te détacher d’eux avant qu’ils ne te traînent et t’étendent à même le sol. Ta fierté et ta grandeur sont des qualités, lesquelles, ne se maintiennent point au cœur de ces débauches, tierce à la morale. Je te demande instamment de t’échapper de cette soumission à l’égard de cette attirance qui n’a qu’un temps, pourtant combien pondéreuse de conséquences qui pourraient être pour toi un enchaînement de situations fatales.

As-tu fait une fois l’effort d’imaginer les répercussions de tes comportements sur les membres de ta famille ? As-tu déjà mesuré les retombées de ton acte sur ta santé ? As-tu quelquefois calculé toute la perte de temps engendrée à cause de ces agissements au détriment de ta jeunesse ? Es-tu conscient que ceci compromet gravement le succès de ton devenir ? Sais-tu que ton futur est exposé à des difficultés et que tu le mets dans une situation critique ? As-tu vraiment connaissance du poids de l’effondrement que tu causes à ton lien matrimonial ? As-tu évalué le mal que tu occasionnes à ton milieu social, à ta vie en société ? Sans compter le qu’en-dira-t-on, les bavardages et les indiscrétions.

Toi le brave de mon pays, ne t’abandonne pas à cette substance nocive qui te perverti l’esprit, elle est mensongère et t’induit en erreur en te transportant vers le déferlement des vagues qui peuvent provoquer ta mort. Sois raisonnable et retire-toi le plus loin possible en implorant DIEU Miséricordieux pour t’assister dans ces moments les plus durs. Avec foi et sobriété, tu seras délivré de cette angoisse, et tu reprendras ta liberté dans la pureté. Tu te concilieras avec ton sourire, et tu reprendras ton chemin vers un horizon prometteur et florissant. Je te prie, aimable frère, de bien garder les pieds sur terre et de laisser ton esprit en paix, loin de la mer. Reste loin d’elle de façon permanente, distant de son fond et même de sa surface, et par-dessus tout, tiens-toi éloigné de sa violente perturbation atmosphérique, car elle peut en un clin d’œil, t’enlever jeune comme tu es, et t’expédier vers ta demeure éternelle, alors que tu n’as même pas eu le temps encore de te rendre utile pour cette terre solide afin de découvrir et profiter des bienfaits de la vie.

Bienveillant compatriote, je t’en conjure, reste chez-nous au milieu de nos oliviers, de nos palmiers-dattiers, de nos cerisiers et de nos figuiers, et laisse aller ton cœur vers la tranquillité, loin de l’angoisse du quotidien. Aspire ardemment à ouvrir ton cœur avec bonté très haut vers le ciel et tu sentiras le soleil qui brillera en t’apportant des rêves de joie et d’espérance. Tu peux ouvrir des cœurs et changer une vie. Soit détendu, positif, agréable et paisible.

Concitoyen de mon espace, cet appel vise à t’animer, à provoquer et à faire naître en toi, le coup d’envoi vers une prise de conscience pour une vie meilleure, pleine d’espoir et de réalité. Garde une attitude ferme et déterminée, sans plier. Je te sollicite, fils, afin d’agir par la raison, pour une mobilisation à l’action. Je t’incite à donner sans cesse le meilleur de toi-même, à l’effet de participer d’une façon responsable et efficace à l’essor et au progrès de notre pays.

De préférence, pour que ton enthousiasme aboutisse aux résultats souhaités, je te préconise de cibler un secteur où tu ressens une émotion forte, un intérêt très vif, un espace qui te permettra aussi de t’épanouir et de grandir avec.

Moi avec ma canne et toi avec ton énergie, nous arriverons à édifier ensemble, une Algérie plus équitable, surtout plus communicative avec son capital-savoir et par-dessus tout, plus solidaire avec une manière de penser et d’agir, éloignée des exagérations opposées. Toi et moi, nous arriverons dans le temps au dénouement de ce que la nation cherche, et ce à quoi elle aspire. Ramener tout à son état heureux, c’est aussi rendre plus solide et plus fort le placement et l’expérimentation humaine.

D’une façon spontanée et volontaire, je mets à ta disposition, toi, l’espoir de ma patrie, le peu de temps libre dont je dispose ainsi que ma modeste connaissance de la vérité, face à une réalité. Je te parle du fond de mon intérieur, étant donné que la sincérité émane du cœur. Je te communique la mesure de la prudence et de la modération dans l’intention de localiser le Bien entre-deux. D’un côté l’abus et la démesure, et de l’autre côté, l’imperfection et l’insuffisance. Je te recommande également la persévérance et la ténacité, une façon de lutter contre tes lacunes, contre la crainte et l’inquiétude. Je fais ce premier pas avec toi avec une grande émotion sans calcul et sans aucune hésitation. Ma démarche est clairvoyante à ton égard, une volonté de te servir avec sincérité et en toute fraternité. Ma satisfaction, c’est de te communiquer ce que tu attends et ce dont tu as besoin. C’est-à-dire, ce qui te servira pour arriver à surmonter et à vaincre avec sagesse, dans le but de créer ton propre espace pour vivre ta vie. Moi-même, j’étais encouragé et patronné au moment où j’en avais le plus besoin, et aujourd’hui je suis pénétré par ce sentiment qui me tarabuste sans cesse, à restituer à d’autres, ce qui m’avait été concédé.

Jeune, je suis là, à tes côtés, pour te dire qu’il est possible de réussir dans notre pays, malgré les difficultés et les incommodités, et je reste avec toi le temps que DIEU me prête vie, pour t’appuyer à découvrir le chemin qui te rendra l’engouement en vue de poursuivre d’exister d’une façon positive.

Crois-moi que je suis parmi tant d’autres qui continuellement, interpellent nos Gouvernants à beaucoup plus de droiture, pour te dire que j’en suis conscient de la complexité des événements. Mais je t’affirme aussi, que cela ne nous exempte pas de nos obligations en tant que citoyen, de faire les efforts indispensables pour nous rendre utile au profit de notre environnement et en même temps se dresser comme personne, à une certaine hauteur, en ces moments de confusions et de manque de transparence, en ces temps d’incertitudes et de perplexité. Nous humains, nous sommes sûrement des êtres compliqués, mais apte à la transformation et pour l’amélioration.

Pour ma part, j’ai appris énormément en prêtant attention aux gens quand ils parlaient. Cependant, bien des fois, j’étais irrité et que je n’appréciais pas tout ce qui se disait, principalement lorsqu’il s’agissait de ligne de conduite conforme à la réalité. Mais avec le recul, je me suis imposé d’observer d’une façon minutieuse et attentive mon jugement d’une manière objective. Et c’est grâce à cet effet d’écoute, et à toutes ces interventions positives de circonstances favorables, que j’ai atteins mon plein développement. J’ai acquis des connaissances de mon monde, et activés mes facultés, j’ai pris conscience de la grandeur et de la décence.

C’est à travers toute cette expérience acquise, que je veux présentement coopérer et participer à des actions de compréhension et d’encouragement à ton profit, toi à la fleur de l’âge qui rencontre des complications et tu peines à parvenir à t’insérer dans la vie active. J’ai cette envie de te présenter le fondamental dans l’humilité et la satisfaction de vivre, t’appuyer pour apprendre à diriger ta vie plutôt que d’être commandé par elle. Tu dois abandonner l’image de souffre-douleur en vue de t’approprier entièrement et pleinement la direction de ta destinée. Toi, humble bonhomme, je reste très attentif pour t’aider par un point-de-vue ou une recommandation. Mais attention ! Ce n’est qu’un avis personnel avec ma manière de penser que je t’offre pour enrichir ton esprit et cela uniquement à titre instructif. Ma vision ne peut, en aucun cas, se substituer aux conseils d’un expert, qui lui, peut te proposer une étude entière en rapport avec ta situation directe. Citoyen juvénile de mon vaste et étendue pays, là où tu te trouves, dans nos campagnes et dans nos villes. C’est à toi que je m’adresse, et à qui je parle. Toi, que ton sens intuitif te fait ressentir que des personnes déterminées, vers qui tu éprouves de l’admiration et de la considération, détiennent une aptitude particulière, un talent que toi tu ne possèdes pas, au point ou tu admets que chaque entremise de leur part, s’exprime à leur avantage, un privilège qui n’est pas en ta possession.

Tu es envahi par un sentiment de frustration, cet obstacle qui manque de ponctualité et plein d’erreurs. Il faut savoir que tu peux relever le défi et que tu as cette faculté de te rehausser à l’extrême, d’aller jusqu’au bout de tes actions sans t’occuper des conséquences. Seulement, voilà, tu ne provoques pas ce déclic, pour la simple raison, que ce degré d’élévation de performance, t’apparaît comme un but d’une grande brillance, donc, impossible de lui accéder. Du fait que tu ne parviennes pas à atteindre leur qualité de réussite. Tu t’imposes à toi-même sans le montrer, une entité abstraite, quelque chose d’autre, comme je-ne-sais-quoi ? Prétextant que ces braves personnes présentent un caractère spécifique. Alors qu’en vérité, ces gens ne possèdent nulle chose au demeurant, que ce que tu as. Franchement, la seule différence, qui existe entre toi et les autres, c’est que toi tu crois que la fortune, le bonheur ou la victoire arrive à sa destination, grâce à ce qui semble être l’effet du hasard. Cependant, cette déduction suite à ton raisonnement ne s’accomplit hélas qu’exceptionnellement, pour ne pas dire presque jamais. Le résultat heureux, le fait de t’élever socialement, ne peut être que la conséquence d’un travail appliqué, constant et soutenu dans tes besognes de tous les jours, qui te donnera la possibilité de te rendre meilleur et de joindre de plus près ceux qui respectent la réalité, ceux qui ont su décrire et déterminer la voie à suivre vers le but à atteindre.

En termes beaucoup plus clairs, ton bien-être ne se trouve ni dans un guide enchanteur, ni dans un pouvoir spirituel, ni dans la prise en charge indéfiniment de tes parents ou ta famille, ni dans le soutien indéfectible de l’État. Ce qui facilitera ton développement, et principalement dans le monde professionnel, ce sont tes capacités et ton savoir-faire, tes valeurs et ta manière d’agir, ta persévérance et ta persistance, ton caractère constant dans l’action avec ce désir de réussir socialement avec tout ce qui peut honorer ton amour-propre. Il peut y avoir un long chemin entre ton projet et son aboutissement, pour cela, je te recommande d’être patient.

Engage-toi à fond dans ton projet. Crois dur comme fer dans l’accomplissement de ton idéal, de ton ambition. Il ne faut jamais renoncer facilement en s’avouant vaincu, ne pas déserter de ton poste par découragement et même quand tu subis des croche-pieds, redresses-toi sur les pointes des pieds et reprends ta place. Il faut aller de l’avant et savoir prendre sur soi, en poursuivant ton combat progressivement et d’une façon convenable. A cette allure, soit certain que tu t’amélioreras tant et plus, et que même la prospérité te suivra infiniment, au désavantage de ceux qui se lamentent sans cesse, et qui ne s’efforcent pas de tenter, à devenir meilleur. Il faut que tu saches que l’histoire nous enseigne que tout aboutissement est attaché à la volonté de l’individu, de ce qu’il veut en faire de son avenir et de sa force de croyance dans la vie . Pour atteindre le niveau qui conduit à l’objectif souhaité, il faut que tu redoubles d’effort en entretenant une vue cohérente des choses, étant donné qu’il n’y a pas d’ascenseur social pour te propulser vers le point le plus élevé en absence de la légalité des chances. Toi le dynamique, il faut que tu aies confiance en toi. La confiance est un sentiment favorable qui caractérise ton aptitude d’entreprendre en vue d’affronter le challenge de la vie. Si tu as perdu cette espérance, n’hésite pas de faire l’effort de ramener ce lien dans son état d’origine et du mieux possible. Ce trait d’union est une marque de compréhension, d’estime et d’affection envers soi-même. Il faut accepter favorablement sa propre personne. Tu seras le maestro de toi-même afin de passer une existence normale dans ce monde. Tu ne dois pas décrocher aussitôt qu’apparaît la première difficulté de faible importance par un simple geste. Tu dois te poser la question et peut être même, reconnaître que tu n’as pas fait ce qu’il fallait faire pour y parvenir. C’est une véritable gymnastique vers la logique et la raison.

Tu es l’unique répondant de ton expression morale. Pour perfectionner ta grande valeur et faire venir les personnes vers toi, il faut que tu accèdes à l’art de se déployer et à entretenir une conduite de conquérant réaliste. Arriver à convaincre est un résultat perspicace, mais inciter à réfléchir, c’est déjà pertinent. Avec un bon comportement, tu prendras de la distance vis-à-vis du plus grand nombre. Pour cela, il est impératif d’adopter une réaction sincère, et de ce fait, tu obtiendras le meilleur résultat pour tes ambitions. Trouves-toi un entourage qui t’anime avec force, qui t’inspire de la fermeté morale, de la détermination. Une démarche intelligente est essentielle afin que tu sois efficient. Il est indispensable de maintenir dans un état de dépendance les attentes de ton intérieur à ton projet. La relation cœur-esprit est fondamentale pour ta sortie. Garde un respect extrême envers toi-même. Il faut y croire avec force en tes capacités et ta volonté comme fer de lance. Ne néglige pas ton mérite, ton objectif et ton discernement, c’est ça l’image réfléchie que tu communiqueras aux gens et c’est aussi l’espoir de tes rêves.

Demeures incité et stimulé en cultivant la motivation par l’espérance de la réussite dans l’atteinte de ton objectif. Autre chose, il faut s’habituer à admettre et en même temps juger favorablement la défaite. L’échec est un intervalle, mais à aucun moment une fatalité. Finalement pour gagner, tu dois consentir volontairement de subir quelques échecs. Le résultat heureux est à ce prix.

Il faut considérer la défaite tel qu’un appréciable complice qui rend plus important, plus grand et plus intense ton savoir et qui renforce et rend plus stable ta force morale. De vrai et par expérience, l’échec est pour beaucoup de personnes, une valeur remarquable, qui suscite l’étonnement par son rapport d’affrontement et de résistance constant. Un facteur de capacité à produire des résultats. Il faut comprendre la défaite comme un fait intéressant et non pas comme un obstacle imparfait, nuisible et hostile. Notre pays est un espace avec de nombreuses et diverses opportunités pour se développer. Ces débouchés surviennent de différents canaux, selon l’endroit et la nécessité. Cela dépend de toi pour les identifier et de savoir tirer avantage. Ces issues t’offrent l’occasion de concevoir et de saisir les sens par la pensée et la réflexion, de déployer et accroître tes comportements réalistes par les sentiments et la parole, d’acquérir des connaissances essentielles et des compétences par l’expérience. Il faut réagir, cette progression est nécessaire pour toi, elle t’entraînera en direction du savoir, de la bienveillance et à la disposition à accomplir.

Il faut que tu saches de même, que l’apprentissage est une réalisation qui remettra en cause ta conviction d’être dans le vrai selon ta manière d’agir et de te comporter. Que le fait soit favorable ou marque un refus, il faut se mettre en tête, que l’expérience t’apprendra la bonne façon d’être. Ce sont ces contingences qui se caractérisent par l’absence d’éléments constructifs, qui te conduiront à penser activement et raisonnablement.

Toute épreuve que tu passes, il faut l’entrevoir comme une circonstance qui vient à propos, dans le sens, où elle t’offre l’opportunité d’évoluer, de te projeter vers l’avenir. C’est pourquoi, tu dois étudier l’action de cette épreuve. Il faut se demander de quelle manière et pour quel motif ou quelle cause l’évènement s’est déclaré, et comment tu as répondu en considération à la finalité. Si tu adoptes un tel comportement, alors tu as la capacité d’analyser de la même manière la position de ton partenaire. Mais bien entendu, il est question de saisir le sens et non pas de critiquer et de désapprouver la partie « adverse ». L’intention dans cette démarche, est de reconnaître la thèse et discerner les attitudes fructueuses, afin d’écarter celles qui sont opposées à la logique et à la réalité du but poursuivi. Ce n’est que comme ça que tu peux t’élever vers le haut.

Comme tu le constates, ma contribution est restreinte, juste de quoi t’inspirer le courage, t’aider à entreprendre avec conviction. Il faut t’agripper à cette volonté à l’effet de te rendre meilleur en améliorant tes performances tous les jours un petit peu, en produisant un léger forcing complémentaire qui t’accordera l’avantage de précéder un rival ou bien d’être plus près du but que tu t’es fixé. Je te dirais plus, quand bien même tu ne tireras pas un avantage immédiat, ne perds pas confiance et choisi la manière de changer en mieux, de façon ininterrompue pour te développer graduellement. De la sorte, l’éventualité d’accomplir tes aspirations deviendront dix fois supérieures et dix fois plus grandes et, ta vitalité deviendra encore plus vibrante et plus motivante.

Car, à aucun moment, le succès ne survient par coup de chance. Ce résultat avantageux s’obtient suite à une intense détermination, d’acharnement certain et loyal, avec un goût affirmé pour une application adroite.

J’achève mon incitation et mes suggestions, et t’exprime ces paroles du plus profond de mon âme, que tu dois apprendre par cœur et qui resteront notre lien de solidarité et d’amitié, une entente intelligente.

Si tu sauras bien mener ta carrière, ce sera la gratification de tes efforts. Si tu sauras accéder à la stabilité dans le bonheur, c’est grâce à ton attrait et ta compréhension. Si tu arrives à établir des relations pacifiques avec tes semblables, c’est par rapport à ta bienveillance et ta cordialité.

Toi, symbole de mon Algérie, ancre bien aussi cela dans ta tête, que la valeur d’un homme ne se mesure pas seulement dans l’enrichissement de son savoir, de ses connaissances et de ses aptitudes, elle s’évalue également, dans sa capacité de combiner la pratique acquise au contact de la réalité et à servir dans la modération et la retenue.

Après ça, mon vœu le plus cher, c’est de recevoir dans un jour proche, la nouvelle, que mon humble signe, à collaborer à la réalisation de tes rêves, et si tu arrives, alors, grâce à toi, je peux dire que moi aussi j’ai accompli le mien, celui de t’avoir servi dans le positif, avec pureté et de bonne foi.

Avec toute ma sympathie.

Mohamed HAMIDA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *