16 juillet 2017

Amor Ftouhi, le terroriste qui a tenté d’assassiner un policier à l’aéroport du Michigan aux USA

Montréal ( Kabyles.com) — L’auteur de l’attaque contre le policier de l’aéroport du Michigan situé à Flint, ville du nord des États-Unis est Amor Ftouhi. Cet intégriste est un montréalais d’origine tunisienne, quinquagénaire, travaillait comme agent dans les assurances à Montréal, marié et père d’une fille et un garçon.

Amor Ftouhi est entré aux États-Unis le 16 juin 2017. Il aurait tenté de se procurer une arme avant de s’en prendre, ce mercredi matin, 21 juin 2017, au lieutenant Neville. Ce dernier a survécu à ses blessures, après avoir été poignardé au cou et dans le dos. Le FBI a qualifié cette attaque d’acte terroriste car son auteur aurait crié «Allah Akbar» («Dieu est grand»). Il a été arrêté sur place et comparu devant un juge, juste après son arrestation. Le communiqué de la justice américaine précise que le coupable a fait référence, durant son procès, aux tueries en Syrie, en Irak et en Afghanistan et manifesté sa haine envers les États-Unis d’Amérique.

À Montréal​, un périmètre de sécurité a été érigé  devant le domicile de l’assaillant, cet après midi du 21 juin 2017,  par les services de sécurité canadienne. Plusieurs enquêteurs se sont déplacés pour faire avancer l’enquête en scrutant tout élément, ordinateur ou autres, pouvant dévoiler d’autres informations sur les motivations du terroriste et d’éventuels complices. La perquisition a attiré aussi beaucoup de journalistes de radios et télévisions canadiennes qui ont campé  toute l’après midi devant l’entée de la bâtisse  de l’agresseur sise au 3656, rue Bel-Air​.

Lors de la perquisition, trois personnes têtes couvertes, dont la conjointe de l’agresseur et sa fille, ont été interpellées et emmenées par la gendarmerie royale du Canada (GRC) et la sûreté du Québec.

Les habitants de l’immeuble et du quartier où réside Amor Ftouhi sont sous le choc et surtout terrifiés par cet acte de violence arbitraire. Plusieurs d’entre eux ont déclaré l’avoir croisé plusieurs fois dans la cage d’escaliers, devant la porte de la bâtisse et dans la rue, sans jamais l’avoir soupçonné de terroriste. C’est aussi et surtout la recrudescence, ces derniers temps, de ce genre d’attentat terroriste, attaques terroristes à main armée, en Occident, qui hante et inquiète plus le monde.

Il y a même des citoyens de ce quartier qui veulent déménager pour de multiples raisons.

Ce quartier est baptisé par la ville de Montréal Petit Maghreb étant donné la forte concentration de la communauté arabo-musulmane . Il englobe  aussi une dizaine de mosquées et écoles coraniques. En outre, la plupart des commerces appartenant aux musulmans (cafés et restaurants) ferment durant le jour tout le mois du ramadan selon d’autres propriétaires c’est l’interruption de la consommation qu’ils imposent aux clients, a fait remarquer un résident du quartier Saint-Michel.

Boualem Afir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-10888605-2