Arbre qui n’ombrage pas son pied

Spread the love

Il y a dans notre langue cette expression qui dit : “Tazdayt tețțak i’lbεid.” pour littéralement “L’ombre du palmier se projette au loin“ et qui paradoxalement ne fait aucun rapport entre la hauteur relative de cet arbre comparée à celles des autres arbres de la végétation de notre pays sachant bien la rareté de ces plantes de la famille des ”Arecaceae” poussant dans nos Kabylies. Le sens de cette expression est plutôt une allusion au fait que le pied du palmier et donc l’endroit où il a pris ses racines ne reçoit pas d’ombre quand celle-ci est souhaitée par grandes chaleurs et donc telle énoncée n’est qu’une moquerie pour exprimer qu’un homme dans sa générosité en voulant faire du bien aux autres, s’occupe souvent des étrangers tout en oubliant de commencer par lui-même et les siens.

JPEG - 61.1 ko

Faudrait-il ajouter ici que le fait de s’occuper d’abord des autres est bien connu chez nous les Kabyles allant jusqu’à faire partie de notre mentalité, nous qui aimons bien nous battre pour les autres comme prouvé par le passé et qu’il ne faut surtout pas mentionner cette expression à tous ces frères qui s’entêtent encore à militer tout en rêvant de libérer encore une fois le pays, de Marnia à Ghardimaou et jusqu’au Sud de Tamanrasset, mais bien de s’occuper de ce qui reste encore de Kabyle et de rappeler à ceux qui après 50 ans d’évidence n’ont pas encore appris leur leçon, et surtout à ceux qui à l’ombre d’un quelconque de ses oliviers de chez nous encore debout et non calcinés, veulent encore faire …. re-belote, la « ronda » étant de loin dépassée !

Ǝ-miss Ṁuḥend Ṻjaεƒer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *