Attentat du Québec : magouille à tous les étages

Deux hommes ont ouvert le feu contre des fidèles musulmans au Centre culturel islamique de Québec, au Canada, dimanche 29 janvier. L’attentat a fait six morts et huit blessés, selon la police. Le Premier ministre québécois a indiqué que l’attaque était considérée comme un « attentat terroriste », tout comme le Premier ministre canadien, Justin Trudeau. Deux suspects ont été interpellés.

Deux hommes arrêtés. Les deux tireurs, au visage masqué, se sont introduits dans le centre culturel vers 19h15 heure locale, à l’heure de la prière du soir. Deux suspects ont été interpellés, dont l’un à quelques kilomètres de Québec, après avoir pris la fuite.

 Six morts et huit blessés : c’est le bilan de l’attentat que donne la police québécoise. Les victimes sont « âgées de 35 à 70 ans ». Selon le président du Centre culturel, la prière du soir réunit en général entre 60 et 100 personnes.

 Une « attaque terroriste ». « Les Canadiens pleurent les victimes de l’attaque lâche dans une mosquée de Québec », a déclaré le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, qui a évoqué dans un communiqué une « attaque terroriste », tout comme son homologue québécois, Philippe Couillard.

Après avoir mis cela sur le dos des « nationalistes » les autorités collaborationnistes locales vont sans doute parler d’acte fait par un déséquilibré alors que des témoins ont entendu pourtant crier le slogan djihadiste habituel comme l’ont relaté RTL et surtout Europe 1 lundi 30 janvier 2017 au matin.

Si ce maquillage s’avère effectif, si cet effacement s’affiche réellement, dans la droite ligne cette fois de 1984 et s’ajoute ainsi en réalité aux dizaines sinon centaines d’occultation effectuées ces derniers temps alors nous avons de plus en plus affaire à la plus grande tentative répétée de haute trahison perpétrée par nombre de hauts responsables de par le monde à commencer par Obama, Hollande, Trudeau, Merkel.

Ces gens sont absolument persuadés qu’un attentat dans une mosquée ne peut être que le fait d’anti-musulmans alors que nombre de mosquées non considérées comme « halal » par les radicaux wahhabites ont été explosées en Irak, Afghanistan, Pakistan, pourquoi pas au Canada ? L’idée des radicaux étant d’empêcher les courants musulmans susceptibles d’être séduits par le sécularisme et donc de s’éloigner de l’islam en réalité donnant le mauvais exemple à leurs ouailles.

C’est plutôt par là qu’il faudrait creuser, sauf qu’aveuglés par leur idéologie naïve d’une gentillesse islamique qui aurait été détournée de sa bonté originelle par le méchant colonialisme occidental, nos dirigeants, y compris économiques, sont prêts à tout pour maintenir à flots cette fiction, y compris en mentant en minorant en insistant à laisser ouvertes les frontières, encourageant dans ce cas nos ennemis à redoubler d’efforts. C’est là le véritable scandale. Qui ne peut pas ne pas rester impuni. Déjà dans les urnes…

Par Lucien SA Oulahbib

 

2 Comments

  1. Azul mr Lucien,

    L’auteur des crimes crapuleux s’est rendu. Il s’agit de Vincent Buissonette. Un article pour rectifier votre erreur est souhaitable.

    Tanmirt

  2. Votre information est inexacte. Renseignements pris sur place. Voir radio-canada.ca/sujet/attentat-terroriste-mosquee-sainte-foy-quebec

Donner un avis sur l'article