22 juin 2017

Automne en gaîté risque d’hiver dénudé

Avec ce début d’octobre et de cet automne qui prend place peu à peu avec le cycle immuable des saisons, j’aimerais rappeler cette vieille expression qui dit en langue kabyle : « Aṭas isεdan lexrif ezhan, di ccetwa ad țțedun εeryan » littéralement pour « Beaucoup de ceux qui passent l’automne en gaîté marcheront nus en hiver“) faisant allusion à toutes ces préparations avant l’hiver que les hommes ont toujours fait depuis la nuit des temps.

JPEG - 162.2 ko

De toute évidence cette expression va dans le sens de la morale de Jean de la Fontaine dans sa fable “La cigale et la fourmi “, fourmi qui s’est retrouvée fort dépourvue quand la bise fut venue du fait d’avoir “festoyé” tout l’été tant il était bien connu chez nos ancêtres de Kabylie que pour survivre aux hivers rigoureux de nos montagnes, il fallait se préparer tout aussi bien en été … et surtout durant tout l’automne sans mentionner ici toutes les corvées à accomplir avant les premières chutes de neige.

Ǝ-miss Ṁuḥend Ṻjaεƒer

UA-10888605-2