21 avril 2017

Ces traitres qui gouvernent nos administrations

Le 08 mars 2014, l’association Tassarutt — Une association pour les femmes d’Ait R’Zine — qui venait de voir le jour a eu son programme de festivités rejeté par le chef de daîra d’Ighil Ali et le président de l’APC d’Ait R’Zine : Youcef Dahmani. La raison pour laquelle ce programme fut rejeté a pour cause qu’il contenait :

- La présence d’une militante Kabyle qui allait parler de la condition de la femme dans le mouvement associatif avec les difficultés et les préjugés qu’elle rencontre au quotidien.Retour ligne manuel
- Un hommage à Taos Amrouche avec le dépôt d’une gerbe de fleurs par deux fillettes devant son portrait.

Il faut savoir que le chef de Daïra est un fonctionnaire arabe noté par son racisme contre la culture amazigh en général et kabyle en particulier. Ce n’était pas une surprise de la part du chef de daïra qui est connu ouvertement pour son racisme et qui est couramment en justice avec l’association Taos Amrouche d’Ighil Ali. Le président de l’association Tassarutt : Mlle Khodja Nora a été utilisée par le chef de daïra qui prenait souvent ses repas chez cette demoiselle, à la réputation douteuse, et qui effectue tous ses achats avec sa salive comme monnaie d’échange. Le seul but de cette demoiselle est l’accès à des gains financiers. Cette dernière nous avait transmis que le chef de daïra avait refusé tout soutien à cet évènement pour cause qu’il contenait des personnages qui sont contradictoires à sa ligne politique. Retour ligne automatique
Le 5 mars, Mlle Khodja Nora est venue chez moi vers 23h accompagnée de deux jeunes pour me convaincre de renoncer au programme déjà imprimé et affiché, car elle a été menacée par le chef de daïra d’Ighil Ali.

Le président de l’APC d’Ait R’Zine : monsieur Youcef Dahmani récemment élu et que j’avais confronté à la maison de culture d’Ait R’Zine m’avait déclaré : « je suis un homme malhonnête » trois fois de suite devant une douzaine de témoins avant de monter dans sa Toyota de service.

Nous voulons tenir le chef de Daira d’Ighil Ali et le président de l’APC d’Ait R’Zine, monsieur Youcef Dahmani, responsables de cette attitude raciste envers la Kabylie, sa culture et son peuple.

Hmimi Brahimi

P.-S.

PS : Il est a noter que l’APC d’Ait R’Zine a été fermée par la vaillante population de tous les villages d’Ait R’Zine pendant plusieurs jours.