La direction du Mak-France claque la porte !

Spread the love

Nous publions ci-dessous le communiqué par lequel le conseil d’administration, à l’unanimité, annonce sa démission du MAK.

Le feu couvait déjà depuis quelques temps et la rupture a été consommée suite aux menaces que Feraht Mehenni, président du GPK, ex-président du MAK, a proférées à l’encontre de Djamila Amgoud, présidente du Mak-France qu’il a rencontrée le 2 avril 2011.

Ferhat Mehenni après avoir resserré le GPK en réduisant ses effectifs de moitié, pour des raisons d’efficacité avait-il affirmé, semble passer à l’étape suivante : resserrer le MAK. Et pour plus d’efficacité cette fois, c’est l’ensemble de la direction du MAK-France qui est vidée.


Communiqué

Nous soussignés, membres élus au conseil d’administration du Mak France :

  • AMGOUD Djamila – Présidente du MAK France
  • BOUSSAID Arezki – Secrétaire général du MAK France
  • OUMESSAOUD Kamel – Responsable de la communication du MAK France
  • OURTILANE Eric – Responsable de la sécurité du MAK France
  • OUCHIKH Tassadit, Déclarons par la présente,

Porter à la connaissance des militants et des militantes du MAK, de la famille autonomiste et de l’ensemble des Kabyles, de notre devoir de démissionner des postes que nous occupons au sein du MAK France.

Cette décision est motivée par notre engagement pour la cause kabyle.

Il nous est apparu évident et nécessaire de quitter la structure du MAK au sein de laquelle toute initiative, toute action, tout projet ou concrétisation pour l’avancée de l’autonomie de la Kabylie et, par voie de conséquence les conditions d’existence du peuple kabyle, sont systématiquement annihilées de l’intérieur.

Nous restons déterminés à accompagner la Kabylie dans l’édification de son avenir.

Cette démission prend effet ce jour
Paris, dimanche 3 avril 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *