Etat-civil en Algérie

Oyez, oyez braves Berbères d’Algérie, après 51 ans d’indépendance, voici la liste de prénoms berbères à utiliser !

Dorénavant, vous pourrez choisir comme vous voulez le prénom de vos enfants nouveaux nés aussi longtemps qu’ils figurent sur cette liste officielle de 300 prénoms et tant qu’ils seront inscrits et orthographiés sur les registres dans la langue de ce sacrée livre : le Coran.
Ne faudrait-il pas jubiler et dire quel grand progrès, en si peu de temps, quand on pense qu’il y a à peine 40 ans, on se faisait questionner et même arrêter pour possession de documents simplement écrit en langue berbère ?

JPEG - 45.1 ko

Applaudissons donc tous ensemble, en attendant la future loi autorisant les nouveau-nés de cette région du Sud de la Mare Nostrum allant de Marnia a Ghardimaou et jusqu’au delà de Tamanrasset, de pouvoir officiellement ( et enfin après autres codifications) les autorisant à pousser leurs premiers vagissements dans leur langue maternelle, ce qu’ils ont d’ailleurs toujours fait comme leurs ancêtres et ce depuis bien avant la naissance de Jésus-Christ… et donc bien avant la fondation de cette peste islamique !

Et surtout n’oublions pas de remercier, Sidi Abdelmalek Sallal, ce Premier ministre pour ce geste et surtout pour rafraîchir certaines mémoires avec son commentaire et “mot pour mot“ : La Kabylie a été au cœur de l’histoire de l’Algérie, et quand ses hommes se sont engagés corps et âmes dans la révolution, ce n’était pas pour libérer seulement cette région mais pour libérer toute l’Algérie tout en vous faisant remarquer très cher Sidi que vous avez oublié d’ajouter … « Que sans cela, je serais entrain de croupir à mon âge dans ma ville natale, cette fameuse Cirta fondée il y a bien plus que 14 siècles et de l’époque de la création du Coran qui doit tout régir dans la vie !

ǝ-miss Ṁuḥend Ṻjaεƒer

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*