12 août 2017

Être mal à l’aise chez soi

Il y a ce vieux dicton kabyle qui dit : Axam ḍ axam-neγ aqjun isegºlaf fela-naγ qui veut dire littéralement : “La maison est bien notre maison mais le chien y aboie après nous.

Il est bien entendu que cette expression exprime Le fait que l’on ne se sente pas trop bien chez soi, dans sa propre maison, et d’être mal a l’aise comme le dit la bonne expression populaire française “Ne pas se sentir très bien dans ses souliers”. Faudrait-il ajouter qu’en général les expressions kabyles ont toujours plusieurs sens ? Celle-ci est aussi très pertinente à nous Kabyles et surtout ceux qui sont encore cloués au pays avec ce régime arabo-islamiste en place depuis 1962.

JPEG - 54.8 ko

Oui la Kabylie est bien notre pays et ce depuis des millénaires mais nous ne pouvons continuer ni à vivre selon nos traditions et selon nos coutumes ancestrales, ni même juste parler notre propre langue, chez nous, bien qu’elle soit bien plus ancienne que l’arabe… sous prétexte que pour eux cela ne figure nulle part sur le Coran, ce livre qu’ils considèrent comme sacré et divin, chose d’ailleurs difficile à avaler puisque dictée par quelqu’un reconnu comme étant illettré et surtout qui eu des comportements plutôt bizarres de son vivant.

Faudrait-il plus de preuves que de voir le petit nombre des écoles et des hôpitaux construits au pays, qui est totalement disproportionné, comparé à celui des mosquées et des gendarmeries qui ont vu le jour sous ce régime depuis 50 ans ?

ǝ-miss Ṁuḥend Ṻjaεƒer

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-10888605-2