Goulag et liberté de pensée

Spread the love

Trois Russes au goulag :
— Moi, je suis arrivé avec 5 min de retard, alors on m’a accusé de sabotage
— Moi, j’avais 5 min d’avance, alors on m’a accusé d’espionnage.
— Moi, j’étais à l’heure, alors on m’a accusé d’avoir acheté ma montre à l’Ouest !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *