16 juillet 2017

Halte au musellement des libertés !

Déclaration-Appel

A propos de l’empêchement policier de la conférence-débat de Younes Adli à Aokas

L’empêchement par la pouvoir de la conférence de l’auteur et universitaire-chercheur Younès Adli, qu’il devait animer samedi 4 mars 2017 au centre culturel d’Aokas à l’initiative du café littéraire de la localité, constitue un grave déni de liberté d’expression que nous condamnons fermement. Empêcher par la force un intellectuel venu présenter son livre en deux tomes, «Les efforts de préservation de La Pensée Kabyle aux XVIIIe et XIX siècles » en l’occurrence, à ses lecteurs, renseigne à plus d’un titre sur le mépris que les autorités du pays réservent à la liberté de création, au débat d’idées et au savoir en général.

Cette dangereuse entrave à la libre expression intervient dans un contexte d’attaques répétées à l’encontre de toute action mettant en cause le régime autocratique qui a plongé le pays dans une régression organisée et préméditée. A travers cette ignoble atteinte, le pouvoir vise à chasser des esprits la rationalité, le raisonnement critique et l’émergence d’une conscience citoyenne afin de poursuivre la réalisation de son projet d’aliénation et de déculturation de la société.
Nous ne pouvons nous taire face à ces violations récurrentes des droits et libertés fondamentales. La liberté d’expression, le débat contradictoire, le droit à la différence sont des valeurs inaliénables et imprescriptibles. Pour le rappeler à qui de droit, le comité (CDSL) a décidé d’appeler l’association Azday Adelsan à reprogrammer la conférence interdite dans les jours à venir avec le même auteur dans le même endroit et invite les citoyennes et citoyens à venir massivement assister à cet événement culturel et dénoncer :
– L’empêchement par la force policière de cette conférence
– L’intimidation et la pression exercées sur les organisateurs
– Les dénis de liberté d’expression, d’organisation et de manifestation
pacifique.
Nous appelons nos compatriotes, à exprimer une réelle adhésion à toute initiative citoyenne visant l’instauration d’une vie culturelle de qualité dans notre société afin que celle-ci ne puisse tomber dans le gouffre de la médiocrité et du fanatisme programmé par le régime.

Comité de Défense et de Sauvegarde des Libertés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-10888605-2