16 juillet 2017

Hend SADI : « je vois le géant, je vois le nain… »

Cela s’est produit le 03 mars 2013 au « colloque international » consacré à « l’approche scientifique de l’œuvre de Mouloud MAMMERI » ; « colloque » tenu à la Maison de la Culture Tizi-Ouzou, une institution dévoyée et transformée en plaque tournante où se recrutent et s’entretient la clientèle du Pouvoir et où est menée au quotidien la mission visant à corrompre des chanteurs et autres praticiens de certains arts pour continuer à briser les ressors et la mobilisation de la militance kabyle.

Sur le devant de la tribune trônait, comme au plus fort des années de plomb du parti unique, le portait de Bouteflika, ce qu’a relevé et dénoncé d’une manière percutante notre collaborateur Hend Sadi dont nous saluons la répartie, la sérénité et la fidélité aux idéaux et à l’esprit du printemps Kabyle de 1980.

Une intervention qui n’aura duré que cinq petites minutes mais qui a complètement déstabilisée les organisateurs et tous les lèche-bottes du régime. A ce propos, appréciez la panique de Ould Ali Lhadi, le chargé de mission de Bouteflika en Kabylie, dans les cinq dernières secondes de la vidéo !

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-10888605-2