Henri Grouès, dit l’abbé Pierre un homme admirable de générosité

Spread the love

Ce matin du 22 janvier 2007 un homme de lumière est parti auprès de son « bon Dieu » comme il le disait souvent. Le défenseur des mals logés qui s’est impatienté pour rejoindre sa dernière demeure a suscité une peine immense dans le cœur de tous les hommes. La France, l’humanité a perdu un héros des bonnes causes.

En hiver 1954, il se révolta en voyant les gens morts de froid, il réagit immédiatement en faisant un appel au secours à la radio, pour tous les sans-logis. Il demanda à tous ceux qui avaient une couverture en trop de l’envoyer à ce qui allait devenir la fondation Emmaüs. Il eut un succès immense, parce qu’il a su s’adresser directement au bon cœur et à la bonté de chacun.

Un homme révolté qui a su utiliser la puissance de la parole pour interpeller les politiques et les plus « forts » de la société dans le but de les faire réagir face au désespoir des plus faibles. Au-delà de la première cause, les sans abris, l’abbé Pierre fidèle à sa bonté naturelle humaine ne déroge pas face à d’autres conflits. Il n’hésitait pas à monter au créneau pour dénoncer les mesures iniques. Il a sauvé pendant la seconde guerre mondiale une quarantaine de personnes de confession juive, en les guidant pour leur faire traverser les Hautes Alpes, afin de leur permettre de vivre libres en Suisse.

Un homme juste, qui n’hésitait pas à parler de châtiments qui s’imposent face à la cruauté humaine. Retour ligne automatique
Interrogé sur cette grosse perte un SDF répond : « sa mort me fait plus mal que la morsure du froid » Quel beau témoignage d’amour et de reconnaissance à l’Abbé Pierre, qui ne manque pas de rappeler l’importance de l’amour et de la fraternité dans nos vies.

L’abbé Pierre disait, « la mort c’est la plénitude de la lumière il faut penser à ceux qui pleurent parce qu’ils restent ».

Combien d’entre nous aimeraient arriver à ce degré d’élévation ?

J’aimerais dire toute mon admiration à un homme que l’on doit honorer pour toutes ses bonnes actions menées pendant sa longue et courte vie.

B.N.M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *