Heureuse année 2016

Spread the love

Pauvre année 2015 ! En voilà une qui s’en est piteusement allée ! Tout le monde à l’envi a salué son départ des épithètes les plus désobligeants ; l’âne de la fable ne fut pas plus conspué par les animaux malades de la peste ; le ciel lui-même, pour son dernier jour a pris le deuil et versé des larmes – sans regrets.

La nouvelle année, comme dit l’autre, n’aura pas de peine à être meilleure, nous souhaitons vivement qu’elle soit tout à fait bonne.

Il ne faut pas, dans un accès de pessimisme excessif, ne voir que des points noirs à l’horizon ; il est permis aussi d’y apercevoir quelques lueurs rassurantes.

Et tenez, parmi les symptômes heureux, j’ose compter l’esprit de révolte qui commence à se manifester chez les moutons, las d’être tondus. Quelques-uns déjà deviennent enragés ; la contagion, je l’espère bien, et ce vœu n’est point impie, finira par gagner le troupeau tout entier. A l’appel de certains citoyens courageux, une ligue du droit des Kabyles est en train de se former avec le louable dessein de mettre un frein à la folie de ceux qui les dirigent.

Sous prétexte de faire le bonheur de leurs maîtres de la péninsule arabique, les membres du pouvoir aggravent progressivement l’arabo-islamisation. Alors que la sagesse devrait leur souffler de faire le contraire en arrêtant le chancre islamique, sur n’importe quel coin de la planète.

Il est grand tant d’arrêter les frais, puisse la ligue naissante, réunir, en 2016, assez d’adhérents pour donner un premier avertissement salutaire aux brouillons qui administrent si mal la Kabylie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *