Hommage à Hachemi Bellali

Spread the love

La tragique nouvelle, tombée le mardi 14 mai 2013, du décès d’un des grands maîtres de la musique et de la chanson kabyles, à plongé le monde de la culture dans une profonde et indescriptible tristesse.

Hachemi Bellali n’était pas, seulement, l’immense bassiste connu et, surtout, respecté de toutes et de tous dans le circuit de la musique en générale et de la musique kabyle en particulier.

Il était d’une culture musicale et générale inégalables dans notre société.

Humble, généreux, d’un calme martial, d’une bonté à couper le souffle, d’une droiture exemplaire, d’une nature enviable par tous et toutes, Hachemi était et sera le symbole et l’incarnation de toutes les qualités d’un homme digne et respectable à l’envie.

Tous les superlatifs, que l’on peut utiliser pour le décrire, ne sont pas assez forts.

Le vide qu’il nous a laissé est beaucoup plus vaste que l’étendue d’un océan.

Sans lui, la chanson kabyle des années 70 à nos jours serait un grand jardin sans fleurs.

Tayeb Iqouvach

One thought on “Hommage à Hachemi Bellali

  1. Hachemi, est parti, il a laissé un vide enorme, et en ce jour anniversaire 3 ans apres sa disparition, ayons tous une pensee a la hauteur de son talent, de sa grandeur et ses qualités humaines qu’on ne rencontre plus trop de nos tristes jours. Paix à ton ame. D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *