Les Kabyles n’ont qu’un droit : adhérer au MAK

Spread the love

Je suis effarée par ce que je peux lire au sujet du RPK. Des personnes honnêtes et sincères sont calomniées parce qu’elles ne militent pas pour le MAK. Je suis scandalisée par les accusations portées contre Malika Baraka, Madjid Boumekla, Hmimi Ait Bachir, Tahar Amichi, Idir Ounnoughene. Je dis STOP, merde, y’en a marre !

Selon ces fervents zélateurs de la pensée unique et du culte de la personnalité, lorsque des personnes créent un mouvement, ce n’est pas parce qu’elles veulent combattre le pouvoir algérien mais parce qu’elles « voudraient combattre le MAK ». Non mais vraiment ces individus n’ont pas honte de porter de telles accusations. Il faudrait qu’ils arrêtent de prêter aux autres leurs intentions!  Les Kabyles n’ont qu’un droit celui d’adhérer au MAK ou sinon gare à leur réputation !

Le MAK, depuis sa création, se combat tout seul. Il suffit de voir le nombre de démissions et les histoires à dormir debout rapportées par ses militants aptes à inventer n’importe quoi pour faire taire toute voix discordante. Sans parler de la médisance systématique des personnes qui osent remettre en question les desiderata du président du mouvement.  Ainsi, si on ose avoir un avis différent, poser une question, ou douter, nous sommes immédiatement taxés de  DRS, agent du pourvoir, algérianiste, etc. »,« on sait pour qui tu roules», « nous avons une liste des agents du DRS», « on sait qui te paie », etc., etc.

Sans parler de l’insulte suprême lorsqu’il s’agit d’une femme : « elle critique, parce que Ferhat n’a pas voulu coucher avec elle » ou « elle critique parce que Ferhat, ne veut plus d’elle, etc. ». A croire qu’ils ont tous envie de lui faire une pipe ou de se faire sauter par leur président ! Ils ne se disent, à aucun moment, que le président d’un mouvement doit avoir un comportement exemplaire et non être un enculeur de mouches !

En fait que veulent ces militants du MAK qui passent leur temps à insulter, médire, calomnier et diffamer  sur les réseaux sociaux ? que font-ils dans le réel ? Sont-ils vraiment utiles à la Kabylie ? Que veulent-ils au juste ? faire perdurer la pensée unique ? imposer le culte de la personnalité ? Veulent-ils construire un Goulag en Kabylie pour y enfermer ceux qui n’applaudissent pas Ferhat en brandissant son portrait ?

Qu’attend Ferhat Mehenni pour rappeler à l’ordre ses jeunes et vieux connards qui passent leur temps à diffamer au lieu d’œuvrer concrètement pour la Kabylie ? On ne peut rien construire de solide avec pour fondations le mensonge, la diffamation, la calomnie, la médisance, la mystification et la souillure.

Geneviève Harland

28 thoughts on “Les Kabyles n’ont qu’un droit : adhérer au MAK

  1. seule l’indépendance est la seule issue pour tout le peuple kabyle et soit responsable de son propre avenir et celui de ses enfants.

    1. Le RPK reprend exactement le projet défendu par le MAK jusqu’en 2012.Pourquoi les initiateurs du RPK n’ont pas rejoint le MAK de cette époque « autonomiste » ?
      Le RPK parle d’une Kabylie au « sein d’une Algérie plurielle et démocratique ». Toz !L’Algérie sera démocratique quand les poules auront ..des dents !La société algérienne est largement talibanisée et elle est mûre pour vivre sous un Etat théocratique. Hélas,la Kabylie n’est pas épargnée par cette vague d’obscurantisme.Mais il n’est pas encore trop tard pour sauver la Kabylie. Les arguments avancés par H
      Boumedine (RPK) pour diaboliser la voie indépendantiste ne tiennent pas la route.
      A mon avis il faut en finir une fois pour toute avec le mythe d’une Algérie « plurielle et démocratique » qui est une chimère.Il faut aussi en finir avec l’idée d’une Kabylie algérienne,c’est une option que tous les militants kabyles ont adopté mais sans résultat pour la Kabylie menacée dans son âme.La stratégie « d’accouplement » avec l’Algérie nous a conduit au désastre. L’Etat algérien (« terre arabe) ne reconnait ni le peuple kabyle,ni notre identité ni notre langue ! Le Kabylexit est notre seule planche de salut .

  2. La division encore et toujours.Serons nous donc capables un jours de passer outre ou au moins transcender nos différences pour construire quelque chose ensemble?. On comprend mieux alors comment les arabistes et autres diviseurs parviennent à se maintenir en ajoutant à chaque moment un nouvel élément de fracture à notre édifice. La discussion ne doit pas faire peur à quiconque ,mais lorsque l’on sait comment les autonomistes du PKR sont traités médiatiquement et ceux du MAK il est juste de se poser certaines questions .L’opposant doit il être accommodant pour le gouvernant jusqu’à retourner sa veste moyennant finances comme certains qui se reconnaîtront ou assumer vraiment son rôle ; c’est toute la question entre une démocratie véritable et celle de façade . Surtout il faut éviter de faire passer une victime devenue combative par instinct de survie , pour un coupable.L’angélisme ne donne pas toujours les résultats escomptés. Il faut savoir parfois trancher dans le vif , ce n’est pas pour autant qu’on en doit oublier son âme.

  3. A bon ! Selon vous, si j’ai bien compris, tous les gens qui pensent et aspirent à une Kabylie -Etat indépendant- ne peuvent s’organiser en parti ou autre. C’est ce qu’on appelle un déni de droit, non !
    Je comprends que le pouvoir le fasse avec intelligence. Mais ce que je ne comprends pas, c’est l’entêtement à vouloir, à tout prix, embarquer les kabyles dans des luttes stériles – se déchirer entres eux – comme des chiffonniers-. Alors qu’il est impératif que la Kabylie se dote de moyens (partis, associations, écoles, cinéma…) pour assurer sa pérennité et le combat contre la disparition programmée de la nation Kabyle. Peu importe le sigle ou l’idéologie, l’essentiel est de prendre conscience et d’être en conformité avec son idéal. Même les KDS ont le droit de s’organiser. /

    1. Vous n’avez pas cerné ‘ la nature de la question ‘ , et vous n’avez pas (pu) formuler la ‘ bonne réponse ‘. Car il s’agit ici de voir quels partis et organisations qu’il faut: libres et autonomes, ou soumis et dépendants des officines du Régime militaire, diabolique et manipulateur/corrupteur. Les deux positions possibles, et pas plus. Jusqu’à présent, nous n’avons que des partis-officines, des associations-relais, des médias-propagandistes, tous contrôlés et ‘ tenus ‘ par la Gestapo des Généraux décideurs. D’où la catastrophe actuelle.
      .
      Or, pour sortir de cette situation, il nous faut de vrais opposants, des médias, des associations et mouvements ‘ libres, autonomes, indépendants ‘ des Officines du Pouvoir militaire régnant …..
      .
      De nos jours les partis sont des agences ou succursales de ladite Police politique secrète. D’où la désaffection et le désarroi de la population à l’égard de ces partis foutus, morts, désertés et hais par les militants. Il n’en reste que les staffs, les directions, quelques gorilles, des khobzistes, participationnistes, collaborationnistes, ‘ attirés irrésistiblement par la mangeoire ‘, et n’attendent que les mascarades électorales pour candidater, et en en profiter à fond du ‘ système militaro-mafieux ‘ : 3500€/mois, des commissions occultes, des magouilles, des manigances, des trafics, des avantages, des privilèges, et des hôtels pleins de p… toutes jeunes et brunes.
      .
      Non, il faut dure qu’une ‘ cause juste a besoin d’un positionnement juste ‘. Il y’a des positionnements et des acteurs politiques néfastes et préjudiciables pour notre cause juste, légitime, pertinente…..
      .
      Donc, pas du n’importe quoi, pas du n’importe qui !

  4. vive la Kabylie autonome dans l’Algérie arabo islamique
    vive la Kabylie autonome avec les hijabs le burka,les barbre et les moqsués dans toute la kabylie
    vive la Kabylie autonome partie intégrante de la ligue arabe
    vive la kabylie partie intégrante du drapeau arabo islamique de messali.

    abat la libération du peuple kabyle des griffes de l’envahisseur arabo islamique

    1. Tant qu’à faire: vous avez oublié de rajouter vive les kds,les ennemis de la Kabylie et vive le Maghreb arabe musulman et vive le déluge et l’apocalypse.

      1. Ce que je ne comprends pas chez les kabyles surtout ceux qui sont perçus comme des »intellectuels ». Ça cause mais ça attend ça pleurniche,mais sont incapables d’assumer leurs idéaux si tant ils ont en. Qui peut empêcher des gens de s’organiser ? ..Si on en juge le MAK qui s’inscrivait dans un projet pour l’autonomie de la kabylie durant des années avant de passer à l’indépendance. Je me rappelle sur ce même site on s’attaquer à Ferhat pour lui reprocher entre autres de ne pas vouloir passer à l’indépendance. Maintenant que le pas et plus que franchi on lui reproche de ne pas laisser les mêmes détracteurs demander l’autonomie. Ferhat chacun pêut penser ce qu’il veut de lui.Mais on ne peut lui reprocher sa volonté sa sincérité son abnégation son courage son sérieux dans tout ce qu’il a entrepris dans le cadre pour l’Algérie ,de la musique ou de ses combats multiples pour la kabylie et tamazight .Des erreurs chacun en a fait, fera et fera encore. Maintenant pour la RPK..ce que les kabyles doivent savoir s’il est l’émanation du pouvoir ou une décision d’un groupe de citoyens libres qui voudraient apporter un plus à la kabylie. Dans ce cas il doit le faire savoir mais surtout le démontrer sur le terrain et dans la défense politique dans tout ce qui touche aux citoyens kabyles ou pas puisqu’ils s’inscrit dans l’Algérie. Mr l’illustre YOUNES ADNI I vient d’être frappé d’une interdiction conférence dans sa kabylie natale comme ce fut pour Mr Hirèche…Le RPK..va-t-il s’insurger CONTRE cette interdiction qui touche un intellectuel de parler?
        S’il ne le fait pas…Qui pourrait croire une seconde…que sa création n’est rien qu’une manigance du pouvoir pour faire échec au mémorandum. Rpk ,ayez le courage de Ferhat en toute liberté. Les kabyles vous surveillent on ne pourra plus les abuser.

    2. bravo avant d attaquer l islam ils vont avoir affaire a nous les kabyles on va les pourchasser a jamais car ce ne sont pas des kabyles mais c est des francais juifs qui ont des racines en kabylie dont ils ont nier la religion de leur grand parent

  5. C’est dans leur rapport face au Pouvoir dictatorial militaire qu’il faut juger ces partis, ces associations, ces médias. Or, de nos jours ils n’ont aucune marge de manœuvre, aucune liberté d’action, aucune indépendance devant les officines de la Junte en place. Chacun a sa chanson, ou sa vulgate, ou ses slogans, etc., mais tous roulent pour les Généraux sanguinaires, prédateurs, corrompus et corrupteurs / manipulateurs. Donc la différence en les uns et les autres relève de la forme, mais pas de fond. Ceci résulte de  » l’ouverture contrôlée  » de 1989 : un Poker-menteur, joué par les Maitres gestapistes de la SM/DRS, en instrumentalisant des marionnettes, des faux et pseudos, des porte-flingues et chiens de garde …. pour perpétuer le système militaro-mafio-bureaucratique. Bref, il n’y a donc pas d’opposition, elle est neutralisée (il y a évidemment des opposants à titre individuel, mais très très rares!). Le Pouvoir militaire exerce une domination écrasante sur le pays, tout en soignant les apparence, formes, la façade, et bénéficie du soutien des Puissances occidentales …..
    .
    Il n’y pas de parti libre, autonome, indépendant, tous sont liés au Régime militaire dominant et écrasant. ..
    .
    Idem pour ce RPK, ce MAK, ce RCD, ce FFS, ce PST, ce PT, ce PADS, ce MDS, cet ETTAHEDDI, ce FIS, ce PRA, ce MPR, etc. Il faut ajouter aussi que certains  » dirigeants  » (hum!), marionnettes faut-il dire sont des Agents intégraux de la Gestapo des Généraux, tout comme leurs adjoints ….
    .
    C’est la SM / DRS qui fait et défait, créé et recréé, ramifie, fractionne, divise, séparer, instrumentalise, joue les uns contre les autres, élève tels contre tels, sème la zizanie, déclenche les affrontements …..

  6. Azul!

    Votre Article et la photo sont lamentable !

    bien sur que oui c’est un mouvement qui sort des laboratoires du pouvoir d’Alger dans le seul but et de deviser et d’attaqué au mak Anavad comme d’habitude , mais quand tu sais qui est derrière l’article et qui se cache sous le pseudo auteur tu comprend pourquoi , vous préférez couvrir une manœuvre du pouvoir juste pour vous attaqué au mak et FERHAT que vous portez pas dans votre cœur on le sais depuis la création du Mak , juste parce que vous avez eu des différents honte a vous vous êtes lamentables comme votre article allez lécher leurs le cul au algériens et leurs serviteur du RPK .

    Thanemirte

    1. le peuple kabyle n’a pas la culture de culte de la personnalité
      le peuple kabyle ne fait que dénoncer les supplétifs du régime arabo islamique
      le peuple kabyle ne fait que démasquer les nouveaux kds sans dignité qui sont prêt a se vendre et a se prostituée aux assassins de nos enfants,

      vive notre indépendance du joug arabo islamique
      abat les serviteurs du régime arabo coloniale qui veulent nous diluer dans l’arabo khorotisme algerien

  7. Un gros coup de gueule Geneviève! On a le droit de critiquer le RPK, le Mak, le GPK, l’ANAVAD et toutes les pratiques sexu-ils (ou sexu-elles).
    Mais gare à celles ou ceux qui osent critiquer le MIK, ce machin dont l’essence est recouvert d’odeurs qui sentent le garde à vous.

    C’est qui cette personne qui est mise en illustration? Je ne vois pas d’indication et qu’a t-il fait?

    Bonne continuation.

    1. Azul a Bob_ini,
      Ma foi, je n’avais pas tout de suite remarqué la moustache hitlérienne dans le portrait de Da Ferhat.
      Mais, je crois qu’il est exagéré que de lui accoler cette vilaine moustache. S’il peut avoir des défauts, il n’a certainement rien à voir avec Hitler : Ferhat n’a tué personne, Ferhat n’a pas de velléité génocidaire, Ferhat n’est pas porté et nourri par la haine.
      Mais Geneviève Harland voulait-elle signifier par là l’autoritarisme que certains militants lui reprochent ?

      1. C’est honteux d’affubler un vrai patriote qui a donné sa vie pour les libertés d’une moustache hitlérienne. C’est dire la haine gratuite. Mais les kabyles éveillés savent faire la part des lâches et des dignes.
        Mais quand on a pas d’arguments il faut bien trouver qq pour diminuer une personne noble. Le pire de tout çà… ce sont ces mêmes détracteurs qui refusent de libérer leur peuple pour des raisons dont chacun peut imaginer qui profiteront de cette liberté qui nous manquent tant s’ils sont encore vivants mais sûrement leurs progénitures qui relèveront la tête pour vivre avec fierté et l’espoir de réaliser leurs rêves.
        FERHAT… restera comme le roc du Djurdjura un monument éternel à l’image des libérateurs trahi qui aura accompli leur rêve pour lequel ils avaient pris les armes.. Se libérer du joug colonial.. Oui,tout kabyle fier et digne aimant sa liberté et sa Kabylie doit tout faire pour qu’elle retrouve sa liberté d’antan. A bas tous les lâches opportunistes qui veulent soumettre le peuple et l’inféodé à une Arabie inventée sous tutelle ses alliés tous génocidaires .

      2. akheir Sonia
        Je ne vois de moustache hitlérienne, quoique partiellement, oui mais avec de l’imaginaire. Il faut rappeler qu’ Adolf avait la même que Charlot et non le contraire.
        C’est pas facile de passer du coq à l’âne mais dans « les temps modernes » de Chaplin, la dernière scène nous montre les deux personnages principaux (la gamine et Charlot) se donnant la main et marchant sur une belle route vallonnée, sans carrefour. C’est à nous de construire la suite de ce film, une tâche ardue, une page de noirceur dont on doit gommer pour la rendre blanche. Et là seulement le peuple Kabyle pourra écrire son Histoire, dessiner sa propre route.
        On a besoin de notre jeunesse comme des vieux qui ont reçu des coups. Mais, qui commande, le peuple? Ou des blablatairants? -comme moi?

        PetS: On a besoin des vieilles itou, avec leurs coups et même beaucoup de bleus ben(i) du code la famille!

  8. Azul,
    di tazwara ad inɣ belli rregmat diritent ladɣa ma yella-d degsent wammus i wergaz neɣ i tmeṭṭut.
    qqaren « taɣawsa ma yella ur tenzi ara d bab-is kan ur d nusi ara » ; Tamurt Taqbaylit teḥwaǧ win(tin) ara s id yefken afud akken ad tt-uɣal Tilellit ad tt-ekkes azaglu ɣef weɛrur-is ( azaglu azzayri imherres).

    Tikti n wemdan akka sufella tettwaqadar akken tebɣu tili, maca ma yella tella-d i lebni maci iw uhuddu n wayen yettwabnan yakan i TEQBAYLIT.

    Ihi rregmat akken walaɣ llant-d si yal tama, imi ula d wigi akka ɣef ayeg id meslayeḍ ( xas maci akken llan ) rregmen, ssamsen almi arran aya d cɣul-nnsen. Yettiwɛir melmi ara k-iɛɛas win n wexxam imi netta yeẓra kra yellan fell-ak(am) d wanda akk i txuṣṣeḍ deg ifadden ; ugur agi n qinnuḥ d wesɣar uqerrur akken is yenna winna « atent arẓeɣ mulac ur tent kesseɣ ara »

    Ahat ilaq kra win(tin) yettawin TAQBAYLIT deg ul-is d wallaɣ-is ad yessiked annar s telqayt akken ad ifhem dacu yellan deg-s? acu ara d yawin talwit d tilelli i wegdud Aqbayli? amek d wacu n wallalen swayes i nezmer ad nessufeɣ Tamurt Taqbaylit di tqerract deg i tella.

    Asenfar n Timunent maci d win irran ad yessenger tarwa taqbaylit , d win ara d yawin tilelli, talwit d usnerni n TMURT TAQBAYLIT ; maci akken rran ad t-arren akka wigi id nniḍ ttwargamen, imi ttbut agi yella-d kan akken d tacrurt akken ad yili ucerrig d wammus i wigad nniḍen (wid yebɣan Timunent), tagi d taqerract akken ad nerwel ɣef ugur n tidet i yellan gar TMURT TAQBAYLIT d lezzayer tamhersant (déplacer le débat du fond qu’est conflitt permanent entre la KABYLIE et l’algérie sur un autre terrain de conflit purement kabylo-kabyle (indépendantistes vs autonomistes)

    Asteqsi :

    maacu terbeḥ TMURT TAQBAYLIT deg umennuɣ agi? d wamek ara d yili umennuɣ mgal lezzayer tamharsant?

    Tamawt:

    di Tallit anda yeqreb yeswi , anda id wwi ad dduklen iɣallen akken ad t-naweḍ , nesnulfuy-d iɛewwiqen akken werǧin ad n-aweḍ , ad iniɣ linjiri tusatt-id akka tura imi aya d abeḥri i turet-is akken di tikkelt nniḍen ntezzi ntenneḍ alami id aɣ yuli wadal neqqim nettraḥ am umurḍus.

    Dacu aḍu n TLELLI id i ṣṣuḍen yessafag iqermuden n yexxamen n wid i wumi teɛreq tsarut .

    Lwennas Ajennad.

      1. Ce qui est effarant c’est cette manie de faire feu de tout bois contre le MAK : en clair de prendre prétexte d’attaques de certaines individus prétendument du MAK à l’encontre des militants de ce nouveau mouvement rpk pour s’en prendre au MAK et le citer nommément. N’importe qui a le droit de s’exprimer sur le net, et le fait de dire du bien du MAK tout en attaquant le rpk ne prouve pas que son auteur est du MAK. Ce n’est ni honnête ni intelligent de s’en prendre au MAK en se basant sur des déclarations d’internautes. Le MAK a son canal d’expression sur internet, il s’agit de l’Agence Kabyle d’Information Siwel. Le MAK ne peut être jugé que sur ses actes et ses déclarations officielles. Celle qui s’en prend au MAK qui défend ta Mère et ton Pain est pire que celui qui s’en prend à un nouveau parti. D’autre part c’est grotesque d’interpeller le Président du gouvernement provisoire pour lui demander de rappeler à l’ordre ses « connards ». Ceux qui font plus mal à ce nouveau parti ne sont pas ceux qui l’attaquent sur ses idées mais plutôt ceux qui font semblant de le défendre avec de la « merde » comme argument. Quant au MAK, son activité sur le terrain, les harcèlements, arrestations, interrogatoires et pressions qu’ils subit pour ses militants, les entraves au commerce et au travail de ses sympathisants, fait son respect et son admiration de la part des citoyens de Kabylie. Brandir en Kabylie le portrait de Ferhat c’est avoir du courage et c’est s’exposer comme cible aux attaques des gendarmes et policiers du régime assassin algérien. C’est un grand Honneur pour les Kabyles sous le colonialisme algérien de chérir leurs symboles de Liberté. Le drapeau Kabyle et le portrait du Président font partie des symboles. Galvauder les termes de « goulag » et de « pensée unique » démontre l’ignorance abyssale de ceux qui s’opposent au mouvement de libération Kabyle.

      2. Le problème n’est pas d’adhérer ou pas au projet indépendantiste…Je ne suis d’aucune obédience ce qui ne veut pas dire que je suis indifférent. Mais en bon citoyen j’agis et réagis en mon âme et conscience dans l’intérêt de la Kabylie .et à ce titre il convient de s’informer sur les tenants et aboutissant des deux projets. A savoir lequel serait libérateur et porteur d’espoir pour les dénaturations futures car à mon simple avis c’est elle qui aura à empatir du choix actuel. N’oublions pas les erreurs de nos ainés dont nous subissons les maux et les aléas.
        Tout le monde sait qu’à la base de la création du MAK ,c’était l’autonomie l’objectif premier. Le pouvoir autiste comme ceux qui l’aident et ce font ses meilleurs alliés n’a pas daigner prendre au sérieux sa demande car comme toujours quand on se sent fort on ne peut avoir peur d’un mouvement de gamins dixit le commis de l’état servile Ouyahya qui n’a pas compris que ce sont les enfants qui deviennent des hommes et femmes. Maintenant que le projet indépendantiste devient une réalité palpable le pouvoir et ses alliés supplétifs ( opposants consentants) sont pris de panique. Est-il besoin de rappeler que l’autonomie ou la régionalisation ils étaient pour sans jamais l’avoir à leur programme (pour les partis). En ce qui concerne ce nouveau mouvement qui vient comme par hasard au même moment les gens sont en droit de ce poser des questions : Pourquoi maintenant en 2017 un mouvement autonomiste et pas avant si ce n’est pour empêcher les indépendantistes?
        J’attends de voir ces autonomistes s’investir dans toutes les actions à l’image des indépendantistes dans les intérets des kabyles et de la Kabylie pour me faire une idée ,de leur capacité d’émancipation à l’égard du pouvoir et de ses satellites .Mais surtout de leurs apports de solidarité à la société qui souffre énormément de la politique économique ,raciste et anti kabyle . Le peuple doit être souverain pour décider de ce qui lui sied.

  9. Merci, chère Geneviève Harland.

    Bien que le Président du Mak (B. Ait Chebib) ait démissionné, peut-être y a-t-il lieu de préciser que votre article ne le visait pas, mais qu’il visait précisément Monsieur Mehenni, le President du MAK-ANAVAD (ou du GPK).

    En effet, B. Ait Chebib est plutôt enclin a accepter les critiques, à dialoguer avec ses contradicteurs et ne pratique pas les basses méthodes que vous citez. Enfin, je ne le crois pas…

    Par ailleurs, je suis persuadé que Ferhat Mehenni est entouré de personnes qui ne lui veulent pas du bien et qui le manipulent contre ses proches militants.

    Pour ce qui est des attaques récentes contre les animateurs du Manifeste Kabyle et la création du RPK, elles sont honteuses quand on sait la valeur des hommes et des femmes qui composent ce nouveau mouvement.

    Chaque kabyle est libre de suivre le mouvement ou le parti qu’il veut sans qu’il y ait de traitrise, et rappelons que cela est la base des libertés fondamentales et de la démocratie !

    Je ne comprends pas pourquoi le MAK-Anavad voit le RPK en adversaire et s’acharne sur lui : le premier revendique l’indépendance ; le second demande une autonomie large (avec des domaines de souveraineté). Donc, chacun a sa place, chacun porte une aspiration du peuple kabyle, et à mon sens, les deux peuvent servir l’intérêt de la Kabylie.

    Enfin, je suis persuadée qu’en s’attaquant ignoblement au RPK, le MAK-ANAVAD ne fait qu’accélérer son autodestruction. L’heure est donc à l’apaisement et au respect mutuel entre mouvements et entre militants.

    Cordialement

    1. Où voyez vous que le MAK-ANAVAD s’acharne contre le rpk ? On vous répète que les insultes sur le net n’ont rien à avoir avec le MAK-ANAVAD. Celui-ci ne s’exprime pas de façon anonyme. Tout est clair et transparent, lisez ses articles et déclarations sur Siwel. Le MAK est le seul mouvement qui mobilise l’écrasante majorité des Kabyles, il a un seul ennemi : le pouvoir arabo algérien et ses relais KDS qui se reconnaissent. C’est ignoble de votre part de distiller de fausses informations sur un prétendu acharnement du MAK ANAVAD contre un nouveau parti. L’autodestruction du MAK-ANAVAD dont vous rêvez n’est pas pour demain ne vous en déplaise, le mouvement Kabyle se renforce de plus en plus et son aura auprès des Kabyles n’a jamais été aussi grande. Vous le constaterez encore bientôt à vos dépens durant les prochaines actions en Kabylie, le MAK fera descendre dans la rue la Kabylie ce 20 avril pour l’indépendance de la Kabylie. Sa capacité de mobilisation et son écho auprès des citoyens de Kabylie réduiront à néant toutes les attaques des KDS et des algérianistes opposés à la volonté d’indépendance du peuple Kabyle. Il montrera que tous ces partis algérianistes sont des feux de paille, le MAK n’a pas besoin de s’attaquer à des clubs d’individus sans assise populaire qui ne peuvent mobiliser au delà de leurs petits amis, il ne peut pas s’acharner contre eux car il les ignore.

      1. Je vous en prie Baql, je sais bien que des perturbateurs sont spécialement envoyés par qui vous savez pour jeter de l’huile sur le feu, pour nous monter les uns les autres et pour nous insulter, etc., mais je ne parle pas de cela…

        Je parle des attaques depuis le site SIWEL et K. Direct et des accusations présentant les animateurs du Manifeste Kabyle puis les fondateurs du RPK comme des traîtres, des agents du pouvoir, etc. ; je parle de ces profils bien identifiés sur les réseaux sociaux et qui sévissent contre les militants du RPK.

        Par ailleurs, je ne suis pas heureuse de voir le MAK-ANAVAD s’autodétruire, au contraire, j’en suis bien triste. Aussi, le MAK-ANAVAD est bien en train de se pulvériser. Cela est un fait, mais je ne dis pas qu’il ne peut pas remonter la pente…

        Enfin, la Kabylie est loin d’adhérer en majorité pour l’indépendance. En réalité, elle est partagée entre l’option autonomiste (à mon avis plus partagée, mais cela grâce au travail du MAK) ; l’option indépendantiste et l’option de l’Algérie du statu quo.

        L’option indépendantiste peut gagner du terrain si elle est portée par une bonne stratégie ainsi que par les hommes et les femmes qu’il faut…

        Voilà tout cher Baql.
        Cordialement

        1. La division, encore de la division ……
          .
          On s’attendait à ce que ce RPK allait être créé… On le savait depuis les premiers textes publiés au nom du Manifeste Kabyle dans El Watan et autres  » organes de propagande  » contrôlés par la SM-DRS. Les autoproclamés Animateurs du MK, le désormais RPK, avaient produit plusieurs déclarations et appels contre le MAK . Bref, on créé le RPK pour casser le MAK, comme ils ont créé le MAK pour fractionner le CRD, ce même RCD instigué dans Les Bureaux des Généraux Belkheir (parrain de la Junte) et Ayyat (patron de la sinistre SM) …. C’est bien ça le  » Poker-menteur  » ou  » le Façonnage artificiel du champ politique et médiatique  » inauguré par  » la fausse ouverture  » de 1988-89, où ladite Police politique secrète  » gestapiste  » avait sponsorisé et propulsé au devant de la scène des faux-opposants, des pseudo-démocrates, des extrémistes de tous bords, chacun sa chanson spécifique, ou sa percussion distinctive, ou sa note particulière …. mais tous roulent pour la Junte militaro-mafieuse.
          .
          En réalité, il n’y a pas de parti  » libre, autonome, indépendant  » des officines du Pouvoir militaire. Les Généraux ne sont pas prêts à se résoudre à accepter à ce que la société s’organise de façon autonome, et se considèrent comme les propriétaires uniques et exclusifs de ce pays…..
          .
          Ce RPK n’a rien d’oppositionnel, rien de fédérateur, rien de rassembleur, rien d’unitaire… et servira les Généraux, comme tous les m partis ….hélas !

        2. le MAK-ANAVAD est bien en train de se pulvériser… quelle vérité?
          PARMI tous ceux parlent dans le vide..
          Le pouvoir sait ce qu’il veut… Mais nos kabylouches.. refusent de voir la réalité.
          Les zombies kabyles… Je n’arrive plus à les supporter car ils ont une démarche irrationnelle.
          L’unité quitte à vivre en supplétifs et disparaître…
          Voilà ce qui est incroyable avec les algériens, les algérianistes, et algérianistes autonomistes. Non seulement ils ne trouvent rien à dire sur le sahara amazigh marocain que leur état criminel et voyou veut rendre arabe et indépendant de force malgré la vérité historique. Pourquoi financer le polisario alors que la Kabylie en retard de plus de 15 ans sur les autres régions ? pourquoi eux l’Algérie leur veut une indépendance et aux kabyles non?
          Comment peut-on accepter que le territoire amazigh devient arabe et indépendant pour une poignée de gens alors que chez les kabyles il faut une autonomie avec 8/9 millions de personnes? Où est cette logique ?
          Kabylie : Population : 8/9 millions
          Sahara occidental : 30 000 ps

          VOIR / République arabe sahraouie démocratique, l’état algérien vient de l’armer pour qu’elle se libère avec l’argent des algérinsites dont leur kabylie est privée.

          1. Le prophéte Bouziz ait chebib croit á l´indépendance du pays kabyle mais sans ahhhhhh!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *