21 avril 2017

Kabylie : Quelles richesses naturelles pour prétendre à une indépendance politique ?

A propos des Kabyles qui se posent la question de savoir quelles sont les richesses naturelles dont disposerait la Kabylie comme préalable à leur adhésion à l’option d’indépendance, je me permets de leur suggérer cette réponse brève et très terre-à-terre :

Supposons que la Kabylie possédait toutes les richesses naturelles imaginables, l’indépendance sera donc revendiquée illico par ceux qui en sont opposés aujourd’hui. Soit.

Sachant que les richesses naturelles ne sont jamais éternelles, cela sous-entend que lorsque ces richesses seront épuisées (finies), l’indépendance ne sera plus acceptée (!) d’où le caractère cocasse de ce préalable des sceptiques de l’indépendance, car si l’indépendance de tous les pays était édifiée et justifiée uniquement par les richesses naturelles dont disposait chaque entité, cela signifie clairement que tous les pays sont condamnés à disparaître lorsque leurs richesses naturelles seront éteintes !

L’indépendance ne se détermine donc que par l’existence d’un peuple usager d’une langue commune, possédant une histoire commune et un territoire géographique défini linguistiquement ce qui suppose, à son tour, une sociologie commune et par voie de conséquence, un sentiment quasi instinctif d’appartenance à une communauté. Ce sont-là les éléments essentiels pour aspirer à une indépendance. Force est de reconnaître que la Kabylie les possède tous.

L’unique richesse dont un peuple, un pays ou un Etat ne peuvent se passer et sur laquelle tout devenir national se doit de se construire, c’est incontestablement l’être humain, l’individu, la richesse humaine, le génie du peuple. Pour le reste, l’histoire de l’humanité le prouvé ; les pays sont comme des êtres vivants ; ils naissent et meurent pour laisser émerger de nouveaux pays qui, à leur tour, pourront avoir une durée de vie plus ou moins longue sur l’échelle de l’histoire…

En somme, La vie des Etats répond au même sempiternel cycle de la vie qui a rythmé la vie sur Terre dans toute sa diversité et ce, depuis la nuit des temps.

Allas DI TLELLI


1 Comment

Les commentaires sont fermés.