La grogne des non musulmans

Spread the love

En France les islamistes sont au-dessus des lois et ont tous les droits

Lakhdar Boumediene a passé sa première journée en France, samedi 16 mai 2009. L’ancien détenu, de Guantanamo « a été accueilli à Paris par des représentants du ministère français des Affaires étrangères, sa femme et ses deux filles arrivées d’Algérie« , a précisé le conseil, ajoutant que son client « avait de l’énergie, de l’humour« . « L’espoir qui lui manquait depuis deux ans est revenu. »

Le porte-parole des Affaires étrangères, Éric Chevallier, a déclaré : « Désormais libre, nous souhaitons que Lakhdar Boumediene puisse retrouver une vie normale« , précisant qu’une prise en charge médicale était prévue si nécessaire. L’ex-prisonnier a pu marcher pour embarquer et débarquer de l’avion.

Souvenez-vous des blessés de Kabylie en 2001… arrivés dans des états lamentables, dont beaucoup n’étaient pas en état de marcher. C’était la croix et la bannière pour obtenir un simple rendez-vous pour une consultation. Il ne nous semble pas que des prises en charge médicales aient été accordées aussi facilement. Ces Kabyles fuyaient pourtant le terrorisme, l’arabo-islamisme, l’injustice… Il semblerait que pour avoir des droits en France, que beaucoup n’ont pas, il faille faire parti de mouvances islamistes.

Selon Me Robert Kirsch « les médecins à Paris disent qu’il va bien« , d’après les premiers examens.
L’avocat rajoute « Le soutien du gouvernement français a été remarquable, c’est grâce à l’intervention et l’aide du gouvernement que l’épouse de M. Boumediene et ses deux filles ont quitté l’Algérie et se trouvaient à l’aéroport à temps pour le voir atterrir« . Étant donné les accusations américaines qui pesaient contre son client, a-t-il affirmé, le gouvernement algérien avait privé sa femme et les deux enfants de passeport.

On peut se demander alors, comment ces trois personnes, privées de passeports, ont pu atterrir en France sans problème. Lorsque l’on connait les tracas rencontrés par les demandeurs de visas.

Mais tenez-vous bien, ce n’est pas terminé son avocat a ajouté que son client avait reçu un visa et disposerait d’un appartement. « Il obtiendra très rapidement les papiers nécessaires pour travailler et résider en long séjour. Ensuite, s’il le désire, et il en a l’intention pour le moment, il demandera la nationalité française le temps venu« , a-t-il expliqué.

Lorsque l’on constate les difficultés que rencontrent les Kabyles de France, Français ou pas, pour l’obtention, d’un logement, d’un travail ou d’une école correcte pour leurs enfants ; on peut s’étonner que le gouvernement français déroule le tapis rouge, pour faciliter la vie d’un Algérien, dont même Bouteflika ne veut pas !

Rien n’est fait pour que l’obtention de la nationalité française soit facilitée. Les listes de papiers divers et variés à fournir et les questions plus débiles les unes que les autres et souvent déstabilisantes, ne facilitent pas l’intégration de ceux qui vivent en France, pour fuir un régime totalitaire, arabo-islamiste ou qui sont nés en France, sans avoir rien demandés à personne, parce que la misère a poussé leur parents à venir travailler, au temps de l’Algérie française, pour la « mère patrie ».

En plus le gouvernement français a prévu une formation professionnelle à cet ancien détenu qui souhaite trouver « un emploi dans une organisation caritative« , comme il l’a fait par le passé, a ajouté son avocat.

Les demandeurs d’emploi doivent faire un véritable parcours du combattant pour obtenir l’espoir d’un stage qui ne répond pas forcément à leur attente et qui ne les aide pas forcément à se réinsérer dans la vie professionnelle.

Une organisation caritative, il est vrai que les associations islamistes pullulent en France et qu’elles ont des droits que d’autres associations n’ont pas. Certaines associations islamistes ont même des châteaux pour y faire leurs « réunions »… si, si c’est vrai.

Remarquez le gouvernement français doit croire que c’est un membre de la famille de l’ancien dictateur algérien, maître à penser du kabylophobe qui fait tirer à balles réelles sur la jeunesse kabyle. Mais Houari Boumediene est un pseudo, son nom réel est Mohamed Boukherouba, juste une petite mise au point, au cas où…

Il reste environ 240 « terroristes présumés » à Guantanamo, dont le président Barack Obama a ordonné la fermeture d’ici janvier prochain. La France va-t-elle tous les accueillir en leur offrant, formation, logement, rapatriement familiale, nationalité française, et travail ?

Et pendant ce temps là, nous devons nous faire tout petit, supporter l’insupportable et fermer notre gueule, je parle de la mienne, bien entendu !

Quoique non, nous allons vous conter quelques anecdotes que nous devons supporter au quotidien et si nous nous étonnons, alors là… mais cela fera l’objet d’un autre billet là je suis de très méchante humeur et la colère est toujours mauvaise conseillère.

Geneviève Harland

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *