15 août 2017

La priorité de l’Algérie est de briser les Kabyles

Il y a deux clans en Algérie, ce sont les Kabyles debout d’un coté et les arabo-islamistes et assimilés de l’autre coté.

L’Algérie se donne une seule raison d’être : achever la conquête arabo-islamiste sur son territoire. Rien n’intéresse ce pays sauf ce défi de mettre à genoux tous les Kabyles. Tous. Tout, absolument tout, est mis en œuvre pour soumettre le peuple kabyle. Aucun autre peuple amazigh n’intéresse les arabo-islamistes. La fixation, c’est les Kabyles encore debout.

Le Kabyle n’est bon que s’il est à genoux devant le chameau. Debout, il est à abattre.

Comme il en reste encore beaucoup, toute l’énergie de l’Algérie sera dirigée vers l’entreprise d’éradication du fait kabyle, car les derniers récalcitrants sont difficiles à soumettre.

Ils sont l’âme kabyle, la conscience kabyle, le cœur qui bat kabyle. La Kabylie en enfante toujours assez pour pomper tout l’énergie algérienne, laissant les autres Algériens délaissés, abandonnés, aussi pauvres que les Kabyles. Mais le peuple arabo-musulman consent à vivre dans la misère tant que tous les ressources sont mises en œuvre pour la « bonne cause » : Casser l’arrogant, le « kafir », le provocateur, le juif, l’irréductible kabyle debout. Le briser jusqu’à lui faire reconnaitre la suprématie, la supériorité de la culture arabo-islamique et ainsi lui faire admettre que l’arabo-islamisme a bien raison de le coloniser. Le coloniser corps, âme et esprit.
Tous les coups sont permis. tous les moyens sont mobilisés pour l’ultime baroud qui parachèvera l’œuvre des premiers conquérants arabo-musulmans : le nationalisme, l’argent, la matraque, l’acculturation, l’endoctrinement islamique, le remplacement de la population, la taqqia, [1] la sacralisation de la langue arabe, le mépris de la langue kabyle, la ridiculisation des Kabyles dans les séries télévisées, la falsification de l’histoire anté-islamique, la haine de la culture kabyle, le mensonge, la corruption, le terrorisme, les médias, les mosquées, les écoles, les tribunaux, l’administration, les gendarmes, les putes, les voleurs, la pollution, le délaissement, l’étranglement budgétaire, les impôts, la corruption, la clochardisation des esprits….

L’Algérie ne s’intéresse ni au bien-être du reste de sa population, ni à l’économie du pays, ni à sa culture, ni à l’éducation de ses enfants, ni aux sciences, ni à la technologie, ni à la protection de l’environnement, ni à la protection des animaux, ni au littoral, ni à l’aménagement du territoire, bref, à rien, absolument rien d’autre que son obsession de voir disparaitre le fait kabyle.

Tout est remis à plus tard car la priorité est de briser les Kabyles, de les mettre à genoux jusqu’au dernier.

Arilès

Notes

[1mensonge autorisé en islam pour berner le non-musulmans

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-10888605-2