14 août 2017

Le berceau kabyle, centre de chants et prières !

Cette image d’un bébé prise il y a très longtemps dans son Dduḥ, ce nom bien kabyle pour berceau ( Ldwaḥ au pluriel ) montre bien la plaque circulaire faite de bois léger où de roseaux maintenus avec des fibres végétales et qui suspendue au plafond par une corde au croisement de deux arcs en bois qui porte le plateau et couverture et sur lequel il est bercé pas simple gravité .

JPEG - 51.8 ko

Et à ce sujet de bercer avec tant de chants et tant de prières qui accompagnent ces faits et gestes d’ailleurs universels, j’aimerais mentionner ici une prière assez particulière et typique de chez nous qui dit : A win ixelqen leṛwaḥ sseεdel ledwaḥ littéralement pour “ O toi qui crées les vies, mets de l’égalité dans les berceaux” tout en ajoutant que cette prière n’est exclusivement formulée que par des femmes qui n’ayant déjà eu que des filles, voudraient bien avoir un bébé mâle c’est a dire « ce » garçon, préférence trop bien connue à tort ou à raison dans notre société traditionnelle kabyle… tout comme d’ailleurs tant d’autres dans le monde.

ǝ-miss Ṁuḥend Ṻjaεƒer

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-10888605-2