21 avril 2017

Le MAK-GPK s’est doté d’un drapeau

Le réseau ANAVAD invite la diaspora kabyle à venir participer à la cérémonie de la levée du drapeau kabyle et la commémoration d’avril 1980 et du printemps noir, qui aura lieu samedi 18 avril à 14 h 00,
place du Parvis des droits de l’homme au Trocadéro, à Paris.

JPEG - 24.3 ko

Enfin un drapeau kabyle, nous le souhaitions depuis longtemps. Mais un drapeau doit être facile à reproduire, ce qui n’est pas le cas de celui-ci. Il est étonnant que les couleurs du RCD aient été choisies. On ne sait pas ce que représentent ces boules, ni pourquoi le nombre de boules et de feuilles. Personne n’a pu nous répondre, y compris la personne qui prétend avoir dessiné ce drapeau.

Vous pourrez constater, sur les images ci-dessous, que le drapeau officiel, vendu en France, ne correspond pas au dessin de l’original, ce qui ne laisse présager rien de bon quant à l’avenir de ce drapeau. Les boules sont plus grosses d’un côté que de l’autre. C’est un drapeau trop complexe, impossible à reproduire.

Si c’est l’emblème du MAK-GPK nous pouvons comprendre ce choix, mais si le MAK-GPK veut l’imposer aux Kabyles, il faut qu’il repense les dessins en virant ces boules, les feuilles et en redessinant un aza plus simple à réaliser que celui sur le drapeau. Sinon nous risquons de nous retrouver avec des drapeaux fantaisistes qui ressembleront plus ou moins à celui-ci. Ce qui n’est pas très sérieux pour un drapeau censé rassembler un peuple.

Nous avons pris ces photos dimanche 12 avril 2015.


Drapeau avec iwelaqen

JPEG - 18.8 ko

Drapeau avec tiwelaqin

JPEG - 19.4 ko

Un petit rappel aux haineux qui viennent nous insulter, parce qu’ils n’acceptent aucune critique. Alors que nous avions lancé un concours pour un drapeau kabyle, Il y a quelques années Ferhat Mehenni était contre. Nous avons la preuve en image. Il a répondu à une question posée, à ce sujet, par un animateur dans une émission sur BRTV, Il est tout à son honneur d’avoir changé d’avis.

C’est aux partis de tenir compte de nos remarques et critiques afin d’améliorer leur programme politique et leurs publications et non à nous de leur apporter des solutions sur un plateau. Si nous n’avons pas le droit de nous exprimer alors quelle est la différence avec les autres partis qui sont pour la pensée unique, la leur, et le culte de la personnalité ?