22 avril 2017

Mariage temporaire

Un prêtre et une nonne sont dans une tempête de neige. Au bout d’un moment, ils trouvent une petite cabane. Exténués, ils se préparent à dormir. Il y a une pile de couvertures et un duvet sur le sol, mais seulement un lit. Gentleman, le prêtre dit :
— Ma sœur, vous dormirez dans le lit, et je dormirai sur le sol, dans le duvet.

Alors qu’il venait juste de fermer son duvet, et commençait à s’endormir, la nonne dit :
— Mon père, j’ai froid.
Il ouvre la fermeture de son duvet, se lève et prend une couverture et la pose sur elle. De nouveau, il s’installe dans le duvet, le ferme, et se laisse sombrer dans le sommeil, quand la nonne dit encore :
— Mon père, j’ai toujours très froid.
Il se lève à nouveau, mets une autre couverture sur elle et retourne se coucher. Juste au moment où il ferme les yeux, elle dit :
— Mon père, j’ai siiiiii froid.

Cette fois, il reste couché et dit :
— Ma sœur, j’ai une idée : nous sommes ici au milieu de nulle part, et personne ne saura jamais ce qui s’est passé. Faisons comme si nous étions mariés.

Enfin exaucée, la nonne répond :
— Oui, c’est d’accord.

Et le prêtre crie :
— Alors tu lèves ton cul et tu la prends toi-même ta putain de couverture, connasse !