Non au terrorisme

Nous, citoyens de divers pays, constatons que le terrorisme continue de menacer et de frapper l’humanité.
Les carnages se succèdent, le plus souvent commis au moyen des monstrueux attentats « suicides. »

L’augmentation du nombre des victimes du terrorisme nous alarme.

Le terrorisme sévit depuis trop longtemps !
Son développement planétaire, et singulièrement celui du terrorisme « suicidaire » auquel nous devons faire face, n’a rien de spontané. Il est le produit direct d’une propagande intense au service d’une idéologie rétrograde, mortifère et totalitaire, principalement l’islamisme, qui broie l’individu, exalte la haine, le « martyre » et le meurtre et transforme des humains en armes de destruction.

Nous affirmons que le terrorisme doit toujours être condamné, quels qu’en soient les auteurs.
Sa condamnation doit être absolue, universelle et inconditionnelle.

Nous affirmons qu’attaquer des civils par des attentats, des prises d’otages et des assassinats ne peut en aucun cas constituer un acte de résistance !

Ensemble, nous affirmons qu’aucune cause ne peut justifier le recours à l’attentat « suicide », à l’attaque délibérée de civils, à l’attentat visant des innocents, à la prise et à l’assassinat d’otages, quelles que soient leurs nationalités.

Nous faisons nôtre ce message de Camus :

« Quelle que soit la cause que l’on défend, elle restera toujours déshonorée par le massacre aveugle d’une foule innocente où le tueur sait d’avance qu’il atteindra la femme et l’enfant. »

Par-delà nos différences et quels que soient nos convictions, nos espoirs, nos combats, nous appelons l’opinion à se mobiliser pour exprimer son refus du terrorisme.

Nous demandons aux instances nationales, régionales et internationales comme à l’ensemble des organisations de la société civile de refuser de légitimer de quelque manière que ce soit des organisations terroristes, ayant commandité, financé, revendiqué ou justifié des attentats contre des civils.

Nous demandons que les auteurs, commanditaires et défenseurs d’actes terroristes, les recruteurs et organisateurs d’attentats « suicides » soient jugés et condamnés.

Premiers signataires :

Halim Akli Militant laïque
Bouchera Azzouz, Secrétaire générale de Ni Putes Ni Soumises
Ingrid Betancourt
Jean-Claude Buhrer-Solal, Journaliste
Olivia Cattan, Présidente de Paroles de Femmes
Diagne Chanel, Présidente du Comité Soudan
Huguette Chomski Magnis, Présidente du Mouvement pour la Paix et Contre le Terrorisme
Guillaume Denoix de Saint Marc, Président du Collectif des Familles du DC 10 d’UTA
Nabile Farès Ecrivain, psychanalyste
Luca Guglielminetti, Responsable des Relations internationales de AIVITER – Associazione Italiana Vittime del Terrorismo
Sihem Habchi, Présidente de Ni Putes Ni Soumises
Jacques Jacubert, Président du Bnai Brith
Khalis, Chanteur
Cherifa Kheddar, Présidente de Djazairouna – Association des Familles Victimes du Terrorisme Islamiste (Algérie)
Samia Labidi, Président de AIME (d’Ailleurs ou d’Ici Mais Ensemble)
Jean-Pierre Lledo, Cinéaste
Malka Marcovich, Historienne
Dante Nostaristefano, Président de AIVITER – Associazione Italiana Vittime del Terrorismo
Arnold Roth, Président de Keren Malki (Israël)
Françoise Rudetzki, Fondatrice de SOS Attentats, SOS Terrorisme
David Ruzié, Professeur émérite de Droit International
Marlène Samoun, Chanteuse
Philip Spencer, Universitaire (Grande-Bretagne)
Fodé Sylla, Membre du Conseil Economique et Social
Pierre-André Taguieff, Directeur de recherche au CNRS
Michèle Vianès, Présidente de Regards de Femmes
Victoria Villaruel, Représentante du CELTYV – Centro de Estudios Legales sobre el Terrorismo Y sus Victimas (Argentine)

Allas Di Tlelli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *