22 avril 2017

One two three viva l’Algérie ou la Palestine ?

L’Algérie a fièrement représenté les pays arabes. En particulier la Palestine car sinon pourquoi le drapeau palestinien flotterait-il fièrement à côté de celui de Messali El Hadj ?

Qu’avait dit sa Majesté le Nain déjà ? « Nous sommes tous des Amazigh ». Slogan rapporté, répété, chanté, dansé par tous les algérianistes qui prônent l’arabo-islamisme et flattent ainsi l’ego des berbéristes ! Alors les berbéristes il est où votre drapeau amazigh ? Il faudrait nous dire, nous expliquer, nous chanter et nous danser pourquoi vous admettez, acceptez et tolérez que votre drapeau ne soit pas hissé, vu, filmé et photographié par les médias.

À ceux qui ont vibré pendant les matchs de cette équipe honte à vous, à ceux qui ont suivi cette équipe honte à vous, à ceux qui ont cassé, brûlé, honte à vous. Retour ligne automatique
C’était bien la peine de militer sur les réseaux sociaux contre le 4e mandat, en fait tout le monde est content. Les Algériens n’ont que ce qu’ils méritent un président à leur image !

Pendant que la Kabylie se paupérise chaque jour davantage, les joueurs algériens offrent leurs primes à la population de Gaza ! Alors les Kabyloches qui ont soutenu l’équipe algérienne, toujours « viva l’Algérie » ?

JPEG - 30.4 ko

L’équipe qui représente l’Algérie est fêtée, à croire qu’elle a décroché la coupe du monde ! On fête les défaites en Algérie !

Les Fennecs ont été accueillis au pied de la passerelle de l’avion le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, le ministre des Sports, Mohammed Tahmi, et des membres du gouvernement.

JPEG - 57.7 ko

Le capitaine des Verts, Madjid Bouguerra, a déclaré à l’APS que ses coéquipiers et lui-même « sont fiers d’avoir réussi leur mission au Brésil en atteignant, pour la première fois, les huitièmes de finale de la Coupe du monde« . « Malgré la fatigue du voyage, l’accueil que nous a réservé le public algérien nous donne une force insurmontable, merci aux Algériens et vive l’Algérie« , a-t-il ajouté. De son côté, Carl Medjani s’est dit « émerveillé » par cet accueil qui restera gravé dans les mémoires, promettant que « cette aventure n’est que le début pour cette grande équipe« par le premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui a notamment pris dans ses bras le sélectionneur Vahid Halilhodzic, en fin de contrat mais désormais adulé par les supporteurs qui demandent son maintien via des pétitions sur les réseaux sociaux. « Allah akbar, Halilhodzic », criait dès la descente d’avion une foule composée de personnels travaillant à l’aéroport d’Alger. Un cri repris par la foule plus tard dans les rues de la capitale.

Après l’accueil ministériel, les « Fennecs » sont montés dans un bus à impériale, peint aux couleurs de l’équipe et frappé du nom de chaque joueur. Il a emprunté certaines des principales avenues de la ville, suivi par une foule de milliers de personnes en délire malgré la chaleur et le jeûne du mois musulman du ramadan.

JPEG - 39.5 ko

Les principales places du centre d’Alger résonnaient du son du baroud et de musique folklorique dans l’attente des « Zhéros ». La télévision d’État a intitulé son émission spéciale sur le retour des Verts à Alger : « Merci Zhéros ».

JPEG - 30.1 ko

« Vahid (Halilhodzic) doit rester avec nous. C’est une grande équipe que nous avons« , a déclaré Sa Majesté le Nain, cité par l’agence APS en recevant coach Vahid et le patron de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua.

JPEG - 44.5 ko

Nous vous rappelons que Mohamed Raouraoua a été désigné pour assurer la présidence de l’Union arabe de football (UAFA) après la démission de son président l’Emir Naouaf Ben Fayçal Ben Fahd, a indiqué l’instance dirigeante du football arabe.

La rédaction