27 juin 2017

Quand il est trop tard pour bien faire

Ce vieux dicton de Kabylie qui dit : Yugºar icerigº tafaweț littéralement pour « La déchirure (d’un habit) est plus grande que la pièce disponible pour la rapiécer ».

Il est utilisé pour exprimer que l’on a laissé aller les choses trop loin avant d’intervenir et y remédier. Il est aussi utilisé dans certaines régions et surtout par les vieux pour exprimer qu’un problème est bien plus grand que les solutions disponibles.

JPEG - 19.9 ko

De toute évidence, ce très vieux dicton kabyle est d’actualité considérant cette multiplication effarante de mosquées et d’édifices coraniques dans notre Kabylie depuis 50 ans !

ǝ-miss Ṁuḥend Ṻjaεƒer

UA-10888605-2