Quand un accouchement devient trop difficile !

Si Noël 2014 est bien passé, l’image de toutes ces scènes de la nativité m’ont quelque peu rappelé certains souvenirs de mon enfance, non pour des histoires de cadeaux que nous n’avions pas mais tout juste pour cette mise au monde d’un nouveau-né comme partout dans le monde et principalement en Kabylie avec l’expression qui dit : “Aṭ’ṛuḥ ar udaynin “ littéralement pour « elle est allée à l’étable » quand une femme avait déjà commencé ce procédé, pour ne pas dire ce miracle de transmettre la vie et avoir un nouveau-né à venir dans ce monde..

JPEG - 87.8 ko

Faudrait-il aussi ajouter que cette expression bien kabyle était utilisée uniquement par celles qui assistaient la future mère lorsque l’accouchement était long et difficile pour ne pas dire accompagné de complications ?

Quant à son origine et sa provenance dans le langage typiquement féminin en ces occasions de naissances, il serait bien inutile de le demander à tous ces muzz-muzz et arabo-islamistes qui occupent notre Kabylie et qui veulent nous faire croire que notre histoire n’a commencé qu’avec la venue de Momo Uno et de son Coran.

Ǝ-miƨƨ Ṁuḥend Ṻjaεƒer

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*