RCD : privilèges et salaire indécent des députés

Pourquoi je démissionne du RCD (8)

Loi de finance complémentaire 2009 : privilèges et salaire indécent des députés.

La Loi de finance complémentaire 2009, à l’origine de l’extraordinaire « bonification » de la rémunération mirobolante du député qui verra ses privilèges défier la décence, connaitra le « non » des élus RCD ; un « non » tape-à-l’œil, puisqu’il ne sera suivi d’aucune projection tangible sur le terrain. Pire, depuis, nos députés, encaissent volontiers leur ahurissante mensualité et jouissent sans frémir de leurs multiples privilèges en totale inadéquation avec les engagements du Parti et la quintessence même de la fonction d’un « élu du peuple » ; un peuple méprisé, ignoré et abandonné dans les dédales de sa misère noire dans laquelle le Pouvoir en place le maintient. Ce qui était attendu à ce moment là avait été exprimé dans ma contribution « Analyse critique des partis de la mouvance démocratique » publiée dans le quotidien El Watan (3) (Docs N° 03(A) – N° 03(B)).

Exemple extrême d’une absence criarde de solidarité envers la base : la rage a Aït-Amar.

Les victimes de la rage (qui avait couté la vie à un citoyen) n’oublieront pas de sitôt l’indifférence affichée à leur égard par le Parti (au niveau communal, régional et national) et par ses députés qui ont été pourtant tous sollicités et informés par courrier électronique ; un appel à solidarité interne fut également déposé par mes propres soins au niveau du BR de Tizi-Ouzou dès le 03 avril 2008 (Doc N° 04 (A))… Une délégation a fini par se constituer sur le tard qui, en plus d’une promesse d’aide qui n’a jamais été tenue, la dite délégation constituée, entre autres, d’un « sénateur », d’une députée et d’une élue à l’APW, avait remis à l’une des trois (03) familles touchées de plein fouet par le drame (perte en vie humaine et de petits cheptels ovins), une modique somme de… six mille (6.000,00) dinars algériens ! (Doc N° 04 (B))

À suivre…

Allas DI TLELLI (Halim AKLI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *