Révolte en Kabylie

Déclaration de M. Ferhat Mehenni

Suite à la révolte qui secoue actuellement la Kabylie, dans le département de Vgayet ex Bougie, vous trouverez, ci-dessous, les déclarations de Monsieur Ferhat Mehenni, président de l’Anavad, très réactif à tout ce concerne La Kabylie et le peuple kabyle.

Les événements qui, depuis hier, secouent l’Algérie pourraient être fatals sinon à l’entité coloniale qu’elle n’a jamais cessé d’être, du moins à son régime.

La dilapidation de la rente pétrolière par la rapine, la corruption et la mégalomanie ayant poussé le Roi-nain d’Alger à se lancer dans la construction de « la plus grande mosquée d’Afrique », prive le régime de l’argent qui, jusque-là, permettait d’acheter la paix sociale.

La pression fiscale qu’exerce le régime colonial sur les commerçants kabyles est insupportable. Les augmentations des cotisations sociales et la hausse des prix des denrées alimentaires sont inadmissibles pour le peuple kabyle. Mais tout cela ne serait jamais arrivé si la Kabylie était indépendante. La Kabylie aime ses enfants qu’elle aura à cœur de protéger et non d’exposer.

Pour que cette révolte naissante ait un sens, il est urgent qu’elle porte le drapeau kabyle.

Cela fait plus d’un an que j’exhorte le MAK à se préparer à l’effondrement de l’Etat algérien et à se doter de moyens de préserver la Kabylie du chaos. Aujourd’hui, il faut non seulement parer au plus pressé, ne pas entraîner la Kabylie dans l’émeute qui la ré-algérianise, mais surtout canaliser celle-ci vers l’indépendance de celle-là. Nous n’avons pas le droit de laisser faire ceux qui tentent de mobiliser la Kabylie pour toute autre cause que son indépendance.

Ferhat Mehenni,
Président de l’Anavad,
Le 02/01/2017, Exil.
Anavad aqvayli uσḍil
Gouvernement provisoire kabyle
Provisional government of kabylia
La présidence de l’Anavad

 

1 Comment

  1. Une très belle réaction et ça fait peur. Mais prenez le pour dit: « boutef résistera jusqu’à son dernier doro ».
    En attendant nous continuons à construire de l’import/import et de l’appauvrissement du savoir. Nous tomberons simultanément et de très bas!

    Un conseil à boutef: tu donn€$ l’indépendance à la Kabylie car tu auras moins d’intestins à nourrir. Les autres Hmars, tu les gardes ou tu les dispaches dans ce monde globalisé où vivent les bizounours. Tu te fabriques un hologramme de bonne santé debout et te voilà éternel jusqu’au crépuscule de l’humanité. Et bonne élection!

Donner un avis sur l'article