24 juillet 2017

Tournée artistique internationale, Zedek Mouloud à l’Olympia de Montréal

Zedek Mouloud

Montréal ( Kabyles.com) — Zedek Mouloud, un monument de la chanson kabyle, s’est rendu à Montréal dans le cadre d’une tournée international commencée en février dernier au Cabaret sauvage, à Paris. Il a rencontré la communauté kabyle du Canada lors d’une conférence de presse le 18 mai 2017, au rez-de-chaussée du restaurant le Fournil des Gourmets, situé au 2015 Boulevard Rosement.
Lors de cette rencontre, Zedek Mouloud a dépeint l’histoire de la Kabylie, déconsidérée et évincée de la sphère officielle du pouvoir algérien, et a exhorté son peuple kabyle et particulièrement son élite à continuer d’entretenir son identité millénaire et surtout à ne compter sur personne d’autre pour faire aboutir la lutte de leurs ancêtres menée contre vents et marées, depuis les temps anciens.
Il a énuméré aussi les difficultés des artistes en Algérie. Un pays qui est tombé sous l’emprise des arabo-baathistes et une gente militaire avides de pouvoir, assoiffés par le gain et adeptes du pillage et de la corruption.
Les artistes dans ce coin du monde sont méprisés. Il ne sont pas protégés.
La corruption, le népotisme et la bureaucratie… sont partout. L’ONDA, pour ne pas citer cette fausse structure, est un  fief de tous ces fléaux.  Il faut être un valet pour convoiter le royaume et ses faux seigneurs. Telle est la réalité des artistes en Algérie et c’est la réalité de tout le petit peuple aussi.

Concert de Zedek Mouloud à l’Olympia :
L’invité de Gateways Picture Productions donnera un spectacle le samedi 20 mai à la salle de l’Olympia de Montréal, à 20h. Il sera accompagné de grandes vedettes de la musique et du chant à l’instar d’Allaoua Behlouli, Martin Berauer, Rafik Korteby, Malik Kerrouche, Sylvain Plante, Djamel Hamiteche. Il y aura notamment la choriste et chanteuse Kenza, la troupe Tafsut et la chorale Tilleli pour le levée de rideau.
Une fois que mass Lmulud Zedek ferra vibrer les murs de la mythique salle de l’Olympia de Montréal, il poursuivra sa tournée artistique pour un autre spectacle à Philadelphie le 27 mai 2017 à 19h. Ensuite, il donnera d’autres spectacles dans plusieurs villes européennes, à Agadir, en Kabylie et finir son périple au Zénith de Paris, en 2018.
Mass Zedek Lmulud un autodidacte :
Zedek Mouloud est un autodidacte. Né à Aît Khelfoun, Beni Douala, le 13 septembre 1960. Son premier album a été enregistré en France en 1983 chez les éditions Azwaw. Il a su se construire. C’est à partir de son jeune âge que la passion de la poésie s’est développée avec sa musique. Autrefois juste de la poésie mais aujourd’hui c’est un immense répertoire artistique qui s’élève à plus 120 chansons.
Les poèmes de cheikh Mohand Ou Lhocine, les contes kabyles… ont été ma source d’inspiration, le début qui m’a permis d’entamer et poursuivre mon parcours dans le chant et à progresser dans mon domaine, a confié mass Zedek Lmulud.
Un artiste adulé, un artiste accompli :
Il a accumulé une expérience dans ce domaine qu’il l’a amené à un grand savoir faire tant au niveau humain qu’artistique. Reconnu pour son attachement à la culture et la langue kabyles, il a su transmettre un héritage aux siens de soucis de toujours voir faire bien les choses. Sa curiosité et son sens de l’innovation, son avant-gardisme ont contribué au succès de ses albums dont il a réussi à insuffler une âme, une philosophie et où chaque chanson se transforme en un enseignement. Sa personnalité attachante et généreuse a contribué à ce que ses fans deviennent de plus en plus fidèles et surtout nombreux. Ni l’intimidation, ni la censure et ni toutes les formes d’embargos que le pouvoir algérien lui a enjoint n’ont eu raison de lui.
Je chante pour moi, je compose pour apaiser mes colères et je travaille les mots comme on travaille la matière pour me satisfaire et faire plaisir à mes fans. J’aime ma langue, j’essaye de contribuer à son enrichissement et je la chante avec mon âme, mon cœur et toutes mes tripes, a annoncé l’artiste.
Il se ressource de la beauté de la vie et du génie humain d’At Dwala, de la Kabylie  et de toute l’humanité. Son répertoire artistique continuera à scintiller et tracer le combat artistique, linguistique et identitaire de la Kabylie.
Boualem Afir.

1 Comment

  1. Azul,
    c’est un très grand poète doté de qualités humaines,de la fierté kabyle et surtout fidèle à sa Kabylie en ces temps difficiles et charnières de son existence.Il a besoin et mérite de l’aide,il ne faudrait pas qu’il en manque de moyens matériels,pour qu’il aie le temps d’extirper du terroir profond kabyle ,les mots et la philosophie d’antan. Car il a le talent,la conviction,et il est doué de le faire il y arrive facilement avec ses intuitions d’un amghar azemni . Moi je lui dit bravo et bon courage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-10888605-2