27 juin 2017

Utilité de la langue arabe

Dans un square à Alger, durant le règne de Mohamed Boukherouba, alias Houari Boumedienne, un homme est assis et lit. Un policier passe par là et lui dit :
— Eh toi ! Qu’est-ce que tu lis ?
— Eh bien tu vois, c’est un livre pour apprendre l’hébreu.
— Mais à quoi ça te sert d’apprendre l’hébreu ? Tu connais quelqu’un qui parle hébreu par ici ?
— Non, mais peut-être un jour j’aurai mon passeport pour émigrer en Israël, et alors je pourrai parler hébreu.
— Mais tu rêves ! Jamais on te le donnera, ton passeport ! Tu vas rester ici avec nous !
— Bon, alors quand je mourrai, peut-être au paradis je rencontrerai quelqu’un qui parlera hébreu.
— Et si tu vas en enfer, alors ?
— Pas de problème, l’arabe, je le parle déjà !

UA-10888605-2